En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.07.2021 à 13 H 38 • Mis à jour le 13.07.2021 à 13 H 43
Par
Tourisme

L’ONMT prévoit 30 MDH pour choyer les journalistes et les voyagistes internationaux

Après une crise sans précédent qui frappe le secteur du tourisme depuis un an et demi, la destination Maroc est à nouveau dans les starting blocks. Après une large campagne de communication visant à séduire les touristes locaux, qui représentent 30 % de l’activité, et les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’Office national marocain du tourisme (ONMT) met les petits plats dans les grands pour appâter les touristes internationaux. Un défi de taille, la concurrence étant plus rude que jamais.


En attendant une reprise de l’activité, l’établissement dirigé par Adel El Fakir s’apprête à mobiliser pas moins de 30 millions de dirhams pour remettre la destination Maroc au-devant de la scène. D’abord auprès des journalistes internationaux et des tour-opérateurs, instrument de communication très prisé par l’ancien directeur marketing de Coca-Cola pour le Maroc et l’Afrique équatoriale. Selon nos informations, cette enveloppe servira à couvrir des prestations d’hébergement, de restauration, de visites, de transport des invités de l’office. Outre les journalistes et les professionnels du tourisme, l’ONMT compte choyer ses invités VIP, surtout les ambassadeurs et les célébrités.


Séjour dans des palaces et autres hôtels 5 étoiles, voiture berline haut de gamme, quad, cours de golf… Même en temps de vaches maigres, l’Office ne lésine pas sur les moyens pour tenter de reconquérir les 13 millions de touristes (dont la moitié est constituée de MRE) que le royaume a accueillis en 2019 tout en tentant de percer dans d’autres marchés émetteurs. Une prestation que l’ONMT devra bientôt confier à une agence spécialisée.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu