Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.12.2015 à 16 H 45 • Mis à jour le 29.12.2015 à 10 H 59
Par
ANALYSE

Le Hezbollah lâché par les islamistes marocains

Le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah en 2013. BILAL HUSSEIN /AP
L’assassinat de Samir Kantar, grande figure de la résistance contre Israël et réputé proche du Hezbollah, n’a suscité aucun émoi chez les mouvements islamistes marocains. Il était pourtant considéré par les islamistes du royaume comme une icône de la résistance aux forces d’occupation au Golan, en Palestine et au Liban. Les raisons d’une volte-face.
Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk. Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !
Offre Découverte
1 mois
illimité tout support
60 DH
Offre Zen
1 an
illimité tout support
480 DH 4 mois offerts
Offre Soutien
1 an
illimité tout support
Soutenez le Desk en choisissant un montant d'abonnement supérieur à 480 DH
Déjà abonné ? Identifiez-vous