Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.12.2016 à 15 H 02 • Mis à jour le 27.12.2016 à 15 H 10
Par
Diplomatie

Mohammed VI rassure le président mauritanien lors d’un entretien téléphonique

Mohamed Ould Abdelaziz, président de la république islamique de Mauritanie.
Le roi a eu ce matin un entretien téléphonique avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz annonce le cabinet royal qui confirme la visite d'Abdelilah Benkirane et de Nasser Bourita à Nouakchott destinée à dissiper la crise suscitée par les propos de Hamid Chabat, SG de l'Istiqlal

Le roi Mohammed VI, a eu mardi matin, un entretien téléphonique avec Mohammed Ould Abdelaziz, président de la République Islamique de Mauritanie, indique un communiqué du cabinet royal. L’information avait été relayé quelques minutes plus tôt par l’agence officielle mauritanienne AMI.


Au cours de cet entretien, indique le communiqué, le roi a réitéré au président mauritanien « son soutien et son amitié indéfectibles, ainsi que son attachement à la relation de bon voisinage et de solidarité entre les deux pays, fondée sur les liens séculaires et familiaux qui ont toujours existé entre les deux peuples ».


Mohammed VI « a tenu également à rassurer » Ould Abdelaziz que « le Maroc reconnait l’intégrité territoriale de la République Islamique de Mauritanie, conformément au droit international », indique le Cabinet royal.


Lire aussi : Hamid Chabat suscite une nouvelle polémique avec la Mauritanie


Benkirane et Bourita, émissaires du roi à Nouakchott

« Les deux chefs d’Etat ont également exprimé leur détermination à préserver cette relation contre toute tentative d’y porter atteinte, quelle que soit son origine et ses motivations », poursuit le communiqué


A cet égard, le cabinet royal confirme les informations faisant état du déplacement du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane en Mauritanie, précisant qu’il est accompagné du ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération Nasser Bourita.


Lire aussi : Hamid Chabat sévèrement recadré par la diplomatie marocaine


Le roi « a demandé au chef du Gouvernement de dissiper tout malentendu qui pourrait avoir un impact négatif sur les excellentes relations qui existent entre le Maroc et la Mauritanie », conclut le communiqué du cabinet royal.