Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.07.2017 à 10 H 09 • Mis à jour le 19.07.2017 à 11 H 45
Par
Diplomatie

Le Maroc ouvre une ambassade en Zambie dès septembre

Mounia Boucetta reçue par Harry Kalaba à Lusaka le 17 juillet 2017. BRIAN MALAMA / ZAMBIA DAILY MAIL
Selon le Zambia Daily Mail, lors de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères zambien, Harry Kalaba, la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Mounia Boucetta a annoncé, le 18 juillet, l'ouverture prochaine d'une ambassade à Lusaka

« Le Maroc a décidé l’ouverture d’une ambassade en Zambie dès septembre de cette année pour renforcer les relations entre les deux pays », a déclaré la secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Mounia Boucetta lors de sa présence à Lusaka entrant dans le cadre de la tournée africaine qu’elle entreprend pour faire le point sur les différents accords conclu lors des précédentes visites royales.


Selon le Zambia Daily Mail, qui rapporte l’information, Boucetta a déclaré que l’antenne diplomatique marocaine bientôt opérationnelle sera dirigée par un chargé d’affaires. Des informations confirmées au Desk par une source diplomatique marocaine.


La Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, s’est entretenue, lundi à Lusaka, avec le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba, sur les moyens de renforcer davantage les relations de coopération entre les deux pays.


Les deux pays désirent disposer d’un plan d’action pour la mise en œuvre des 19 accords bilatéraux signés.


Boucetta également a coprésidé une réunion élargie à l’ensemble des représentants des secteurs public et privé concernés par les accords conclus lors de la visite royale en Zambie.


La Zambie « soutient le Maroc sur toutes les questions », avait affirmé, Harry Kalaba, le 14 mars à Rabat, saluant le retour du royaume au sein de l’Union africaine. Le retrait de la reconnaissance de la « RASD » par Lusaka a toujours été une question conflictuelle entre les deux pays. Le 9 juillet dernier, la Zambie avait fait un pas favorable dans ce sens, suivi de la signature dans la foulée de la fameuse motion réclamant le gel de la « RASD » de l’Union africaine.


Jusqu’ici les positions changeantes de la diplomatie zambienne laissaient planer le doute sur la réelle volonté de Lusaka à choisir son camp dans ce dossier.


La Zambie est la dernière étape d’une tournée ayant déjà mené la délégation marocaine en Ethiopie, au Rwanda, en Tanzanie et à Madagascar.