Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.06.2020 à 13 H 53 • Mis à jour le 27.06.2020 à 13 H 53
Par
Covid-19

Les tests sérologiques IgG livrés par Masterlab seront périmés le 8 août

Tests sérologiques Abbott livrés par Masterlab au ministère de la Santé. LE DESK
La commande de 2 millions de tests sérologiques de marque Abbott dans le cadre d’un marché de gré-à-gré passé avec la société Masterlab pour 212 MDH avait suscité un vif débat autour de la quantité et du prix de ces tests anticorps jugés non prioritaires. Nous apprenons que ceux déjà livrés ont pour date de péremption le 8 août 2020. Seront-ils écoulés d’ici-là ?

Selon les informations données début juin par le directeur de la planification et des ressources financières au ministère de la Santé, Abdelouahab Belmadani, le département de la Santé s’est attelé à fournir 1,2 millions de tests PCR de dépistage de la Covid-19, afin d’augmenter la cadence des tests et dépasser le seuil de 10 000 tests par jour.


Il avait aussi confirmé la fourniture de 2 millions de tests sérologiques, dont les conditions d’achat à travers un marché de gré-à-gré avec la société Masterlab avaient été révélées plus tôt par Le Desk.


Tests sérologiques IgG Abbott livrés par Masterlab au ministère de la Santé. LE DESK


Au 7 juin le nombre de tests de dépistage PCR de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) au Maroc avait dépassé les 17 500 par jour dans 24 laboratoires nationaux, avait annoncé le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.


« Nous avons démarré avec 2 000 tests par jour dans trois laboratoires. Aujourd’hui, nous avons dépassé 17 500 tests par jour, puisqu’on est passé de 3 à 24 laboratoires nationaux », s’était félicité Ait Taleb, qui s’exprimait lors d’un webinaire pour les professionnels de la santé et de la presse.


Pour optimiser les moyens disponibles et augmenter significativement les capacités de tests, le royaume suit une stratégie de « pooling » avec comme objectif une montée en puissance pour dépasser à très court terme 40 000 tests de type PCR quotidiennement. Cette stratégie a cependant montré ses limites, les laboratoires privés ayant été évincés de fait du programme et la question de son financement est demeurée en suspend.


Cependant, aucune information n’a été donnée sur la cadence et l’usage des 2 millions de tests sérologiques achetés pour 212 millions de dirhams auprès de la firme Abbott via Masterlab dans le cadre d’un marché négocié en deux lots distincts :


–  Le lot n°1 concerne 1 million de tests sérologiques IgG (immunoglobulines G), (Architect SARS-CoV-2 IgG) développé par Abbott et d’origine américaine et britannique, au prix unitaire hors TVA de 99,5 dirhams, soit à un prix total de 99,5 millions de dirhams.


–  Le lot n°2 concerne 1 million de tests sérologiques rapides IgG (immunoglobulines G) /IgM (immunoglobulines M), (Panbio Covid 19 IgG/IgM), développé par Abbott et d’origine chinoise, au prix unitaire hors TVA de 77 dirhams, soit à un prix total de 77 millions de dirhams.


Le montant total de la commande atteint ainsi la somme de 211,8 millions de dirhams TTC.


Tests sérologiques IgG Abbott fournis par Masterlab au ministère de la Santé avec date de péremption au 8 août 2020. LE DESK


La quantité de ces tests qui ne sont pas prioritaires selon les spécialistes avait suscité un vif débat. En effet, alors que les tests moléculaires PCR (de diagnostic précoce par prélèvement nasal grâce à un écouvillon coton-tige) détectent si une personne est porteuse du virus, les tests anticorps (sérologiques) déterminent si une personne a déjà été infectée.


Nombre de spécialistes préviennent que les tests sérologiques n’indiquent pas une immunité au Covid-19 et ne sont pas formels sur la question de savoir si l’on est contagieux même si l’on a eu le virus il y a longtemps, d’où l’importance de maintenir les gestes barrières. Ils préconisent donc de respecter la distanciation sociale tant que la réponse sur le caractère protecteur des anticorps n’est pas totalement tranchée. En somme, l’utilité des tests sérologiques ne sera validée qu’en cas de confirmation du fameux passeport immunitaire.


Ces tests sérologiques participent à tracer l’étendue de l’épidémie, et à titre individuel en tant que diagnostic de rattrapage pour tous les patients qui ont été symptomatiques sans avoir été testés par PCR (tests virologiques) dans les sept jours suivant l’apparition des symptômes, les personnes qui ont présenté tous les signes cliniques du Covid-19 mais dont le résultat du test PCR est resté négatif.


Selon nos informations (documentées par des photographies) les tests sérologiques IgG (immunoglobulines G), (Abbott Architect SARS-CoV-2 IgG) déjà livrés au Maroc ont pour date de péremption le 8 août. Seront-ils écoulés d’ici-là ?


Le ministère de la Santé avait précisé le 17 juin que l’acquisition « des tests sérologiques de haute qualité, conformes aux normes internationales en la matière », s’est déroulée selon un programme qui tient compte de la date de leur expiration comprise entre trois mois et un an, au moment de leur réception.


Autre fait important à relever. Selon le syndicat des biologistes privés a indiqué que ces membres ne sont pas autorisés à mener des tests sérologiques du Covid-19 et que sa réglementation lui interdit d’utiliser des réactifs qui ne sont pas validés et enregistrés par la commission compétente, soit la direction du médicament et de la pharmacie (DMP). En clair, aucun autre test que celui de Abbott n’est autorisé, malgré la disponibilité de produits concurrents moins chers sur le marché…