Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.01.2021 à 16 H 22 • Mis à jour le 22.01.2021 à 16 H 22
Par
Covid-19

La diplomatie indienne se félicite de la livraison du vaccin au Maroc, toujours pas d’annonce de Rabat

Transbordement des caisses du vaccin Covishield dans un camion sur le tarmac de l’aéroport de Casablanca. Ammbassade de l’Inde à Rabat
L'ambassade de l'Inde à Rabat a confirmé l'arrivée, ce vendredi 22 janvier, d’un premier lot de vaccins Covishield à Casablanca. Selon la presse indienne, il s’agit d’un premier lot de 2 millions de doses livré par le Serum Institute of India sous licence du laboratoire britannique AstraZeneca. Les autorités marocaines n’ont toujours pas fait cas de cette livraison

Le Dreamliner de la RAM qui a effectué entre hier et aujourd’hui une rotation Casablanca-Bombay a atterrit à l’aéroport Mohammed V ce vendredi vers 14h55, heure locale. Ce vol entre Casablanca et Bombay était programmé ce jeudi 21 janvier 2021 à 16h25 et que le vol retour est programmé pour le vendredi 22 janvier, à 03h30 (heure locale) pour atterrir à Casablanca à 14h40.


Selon le média indien Mint, ce vol spécial achemine un premier lot de 2 millions de doses du vaccin Covishield (AstraZeneca) produit dans les laboratoires du Serum Institute of India.



L’ambassade de l’Inde à Rabat a confirmé cet arrivage sur Twitter et a diffusé des images de son transbordement dans des camions frigorifiques.




Hier, le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères a confié à Reuters que son gouvernement a autorisé les exportations commerciales de vaccins, ajoutant que les premières livraisons à destination du Maroc et du Brésil devraient intervenir dès ce vendredi. Harsh Vardhan Shringla a également indiqué que l’Arabie Saoudite et l’Afrique du Sud suivront la marche.



L’Inde, où le Serum Institute of India fabrique les vaccins AstraZeneca/Oxford dont le Maroc a commandé quelque 25 millions de doses, avait décidé de ne pas autoriser les exportations des injections avant de statuer sur ses propres besoins. Plus tôt dans la semaine, le pays dirigé par Narendra Modi avait livré sous forme de dons des vaccins à plusieurs de ses voisins, notamment le Bhoutan, les Maldives, le Bangladesh et le Népal.