logo du site ledesk
Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.01.2023 à 15 H 53 • Mis à jour le 18.01.2023 à 16 H 05
Par et
Economie

Forum de Davos: Akhannouch met en exergue les atouts de la destination Maroc

Aziz Akhannouch au forum de Davos
Intervenant lors du World Economic Forum, le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a exposé dans son discours les forces du Maroc et les éléments qui ont contribué à son essor continental et mondial

Intervenant lors d'une séance animée par le président-fondateur du Forum de Davos, Klaus Schwab, le chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, a exposé à l'auditoire les grandes avancées et les réalisations majeures du Maroc, qui le positionne de fait comme « un acteur incontournable et privilégié sur la scène continentale et mondiale ». « Devant l’ampleur de la tâche qui nous attend, le Royaume du Maroc constitue pour le monde un partenaire idéal pour construire une réponse qui soit à la fois économique, politique, environnementale et sociale », a déclaré d'emblée le chef de gouvernement.


« Alors que nous vivons aujourd’hui dans un monde multipolaire, le Royaume sous la conduite éclairée du roi Mohammed VI est devenu un modèle régional. Nous avons édifié des institutions modernes et démocratiques, en témoigne notre constitution adoptée en 2011, ou encore la réforme du code de la famille, toutes deux avant-gardistes au service de l’égalité et des droits de l’homme », a-t-il poursuivi.


Le Maroc, destination de choix pour IDE

Le chef de gouvernement à mis en avant le positionnement géostratégique du Royaume du Maroc qui le place naturellement en tant que destination de choix et de confiance pour les investisseurs de tous horizons.  « Le Maroc dispose de tous les atouts pour transformer avec ses partenaires les défis de la conjoncture en opportunités. A la croisée de l’Europe, de l’Atlantique, de l’Afrique, son potentiel géostratégique le positionne favorablement dans la réorganisation des chaînes de valeurs mondiales », a déclaré Aziz Akhannouch.


« Nous avons établi des relations de confiance qui établissent le Maroc en partenaire privilégié. C’est particulièrement le cas en Afrique où la plus grande zone de libre-échange (ZLECAF) a vu le jour. Fort de ses accords de libre-échange avec l’union européenne, les États-Unis, et à travers la mise en place de la ZLECA, investir au Maroc donne accès aujourd’hui à un marché de 2 milliards de consommateurs », a-t-il poursuivi.


Aziz akhannouch a mis en exergue les réalisations du Maroc, qui s'est doté d'infrastructures répondant aux meilleurs exigences et standards internationaux : « Nos infrastructures confèrent au Maroc une connectivité air-terre-mer inégalée dans la région. 2 000 km de réseau autoroutier, première ligne ferroviaire à grande vitesse d’Afrique, le plus grand port du continent sur la méditerrannée, et bientôt un très grand port sur l’Atlantique, ainsi que 14 aéroports internationaux. Ces infrastructures permettent au Maroc de se doter d’une agriculture résiliente et souveraine, d’un secteur du tourisme particulièrement attractif et d’industries performantes à l’instar de l’automobile ou encore de l’aéronautique qui font aujourd’hui figure de références », a avancé le chef de gouvernement.


Le royaume leader du développement durable 

« Le Maroc est devenu également un leader du développement durable. Les énergies renouvelables représentent ainsi 38 % de notre mix énergétique, et notre ambition et de le porter à plus de 50 % d’ici 2030. Son avantage compétitif en ce qui concerne les énergies renouvelables parmi les plus abondantes et les moins chères au monde culminera avec le développement de la filiale hydrogène vert. Le Royaume sera ainsi un acteur majeur de la décarbonation de l’économie mondiale à l’heure où nous vivons une transition historique », a rappelé le chef de gouvernement.


Le chef du gouvernement a également rappelé le travail effectué par son gouvernement en un an de mandat en ce qui a trait à la généralisation de l’AMO. « Cette année nous voulons allez plus loin et généraliser également les allocations familiales grâce à un système de ciblage efficace des aides sociales... ». Il a par ailleurs annoncé qu'en 2023, un tiers du budget de l’État est alloué à la santé et à l’éducation et que l'objectif est de rebâtir la confiance dans l’école publique et de renforcer les compétences essentielles de tous les écoliers.


Pour rappel, une délégation marocaine, conduite par le chef du gouvernement, prend part aux travaux du Forum économique mondial, qui se tient du 16 au 20 janvier à Davos.


La délégation comprend, en plus d'Aziz Akhannouch, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, le ministre délégué chargé de l'Investissement, de la Convergence et de l'Évaluation des Politiques publiques, Mohcine Jazouli et le directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations, Ali Seddiki.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite