Abonnez-vous !
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.02.2017 à 02 H 24 • Mis à jour le 27.02.2017 à 02 H 25
Par

Distinction Les journalistes auteurs de l’enquête sur les Panama Papers multiplient les trophées

Le Consortium international des journalistes d'investigation, qui a coordonné plus de 100 médias partenaires du monde entier – dont Le Desk au Maroc – multiplie les trophées pour l’enquête collective sur les Panama Papers

Dernière récompense en date, l’enquête mondiale sur les Panama Papers a reçu le prix George Polk du journalisme financier aux Etats-Unis.


Le jury du prix a loué la collaboration internationale pour la publication des enquêtes journalistiques mettant en lumière l’évasion fiscale mondiale et le blanchiment d’argent.



Le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), Süddeutsche Zeitung, McClatchy, le Miami Herald, Fusion et plus de 100 autres partenaires des médias, dont Le Desk au Maroc, ont travaillé ensemble pour enquêter sur une foule de documents fuités de Mossack Fonseca, un cabinet d’avocats basé au Panama notamment spécialisé dans le montage de sociétés offshore.


Au total, plus de 300 journalistes sur six continents ont analysé 2.6 téraoctets de données et 11,5 millions de fichiers concernant 214 000 sociétés offshore et ont découvert des liens secrets avec 140 politiciens dans plus de 50 pays. Les journalistes ont publié plus de 4 700 articles qui « ont amené les États-Unis à exiger des banques qu’elles identifient les véritables propriétaires de sociétés-témoins qui ouvrent des comptes et ont conduit l’Union européenne à créer un comité d’enquête de 65 membres pour peser plus Blanchiment et transparence des entreprises », ont écrit les juges pour le Prix Polk.


Retrouvez tous les articles et enquêtes du Desk sur les Panama Papers


De Brisbane à Ankara, de Harare à Quito, Berlin ou New York, l’enquête collective sur les Panama Papers a été reconnue par quelques-unes des plus prestigieuses récompenses journalistiques de la planète.


C’est la 13ème fois cette année que le travail de l’ICIJ sur l’enquête Panama Papers a été reconnu par des éloges à l’échelle internationale. Parmi les autres prix décernés à l’organisation basée à Washington, citons le Prix Perfil Freedom of Expression, le Prix Data Journalism pour l’enquête de l’année, le Prix du journalisme en ligne pour l’innovation dans les rapports d’enquête et la Médaille d’or Barlett et Steele pour les reportages à caractère économique et financier. Les partenaires de l’ICIJ au Maroc, en Allemagne, en Equateur, en Turquie, au Zimbabwe et dans de nombreux autres pays ont également été reconnus pour leur travail sur le projet.



« C’est le meilleur journalisme qui soit, écrit le jury du Prix Europa. « Les Panama Papers donnent un grand espoir au futur journalisme d’investigation (…), en même temps qu’ils nous donnent un aperçu effrayant de la situation politique en (…) et des forces obscures de l’humanité ».


Les juges du British Journalism Award ont fait l’éloge de l’enquête, disant qu’elle « a brillé dans certains des coins les plus sombres de la finance internationale ». Ceux du Prix Maria Moors Cabot ont qualifié le projet « d’effort de collaboration sans précédent » qui « a suscité un débat nécessaire sur la transparence (…) dans le monde ».

 

« Le Prix Polk et d’autres distinctions sont une reconnaissance importante de la valeur des collaborations transfrontalières », a déclaré Gerard Ryle, directeur de l’ICIJ. « Certaines histoires sont si complexes et si globales qu’elles ne peuvent être débloquées que lorsque les journalistes sont disposés à partager des informations et à se soutenir ».


Les lauréats de cette année seront honorés lors d’une cérémonie le 7 avril 2017 Roosevelt Hotel de Manhattan à New York.


Nota Bene : Au Maroc, Le Desk a été associé par l’ICIJ à l’enquête mondiale sur les Panama Papers. Nos révélations locales n’ont suscité aucune réaction officielle de la part des autorités. Me Naciri, avocat du Palais avait livré ses arguments à Medias24, auxquels nous avions répondu les jugeant peu convaincants.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite