logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.12.2022 à 15 H 07 • Mis à jour le 07.12.2022 à 15 H 13 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Frontières

À Barcelone, fuite de passagers lors de l’atterrissage d’urgence d’un avion provenant du Maroc

Quelques 28 migrants ont tenté de s’échapper d’un avion en provenance de Casablanca, et qui a atterri d'urgence à Barcelone après qu’une femme ait prétendu être en train d’accoucher, apprend-on de médias locaux. Parmi les 28 migrants, quatorze ont été interceptés par la Garde civile espagnole.


Dans le détail, l’avion appartenant à la compagnie turque Pegasus Airlines, effectuait une liaison Casablanca-Istanbul, avant d’atterrir en urgence à l’aéroport d’El Prat à Barcelone vers 4h30, pour prendre en charge une femme qui prétendait avoir perdu ses eaux.


Cinq des 14 passagers interceptés par les forces de l’ordre sont remontés à bord de l'avion, qui transportait 228 passagers, après avoir accepté de poursuivre leur voyage et sans objection de la part de l'équipage de l'avion.


Les huit autres passagers ont fait l'objet d'un traitement visant à les renvoyer au Maroc, étant donné qu'ils ne possédaient pas les documents leur permettant de rester en Espagne.


Rappelons qu'en novembre de l'année dernière, une opération similaire de fuite de passagers s'est produite à bord d'un Airbus A320 de la compagnie marocaine Air Arabia reliant Casablanca à Istanbul. La police espagnole avait confirmé qu'un atterrissage d'urgence d'Air Arabia à Palma de Majorque, a été planifiée via le groupe Facebook marocain du nom de « Brooklyn ».


L'avion avait dérouté l'aéroport de l’archipel des Baléares en raison d’une apparente urgence médicale, l'un des passagers disant souffrir d’un coma diabétique. Suite à la fuite d'une vingtaine de passagers pendant l’évacuation du voyageur déclaré malade, l'aéroport avait ensuite été immobilisé pendant plus de trois heures.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct