logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.10.2022 à 15 H 42 • Mis à jour le 25.10.2022 à 16 H 21 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
automobile

A Meknès, l’Américain Lear inaugure sa 16ème usine au Maroc

Le groupe américain Lear, spécialisé dans la fabrication des sièges automobiles et des systèmes électriques et électroniques, a inauguré ce mardi, sa nouvelle usine à Meknès, en présence de Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce et du Gouverneur de la ville de Meknès.


Avec un investissement de 200 millions de dirhams, le nouveau site de Meknès a été réalisé sur une superficie de 54,000 m² (dont 18,200 m² dédiée à la production) et a permis la création de plus de 2000 emplois directs pour passer à 2600 emplois en 2023, fait-savoir le communiqué, précisant que cette usine, 16ème du groupe au Maroc, produira également du câblage pour voiture électrique.


A cette occasion, Mezzour a souligné que « notre industrie continue d’attirer et de fidéliser les leaders mondiaux du secteur automobile. Cette dynamique se consolide aujourd’hui avec l’inauguration de la nouvelle usine du groupe Lear qui renouvelle une fois de plus sa confiance en la plateforme industrielle marocaine et vient répondre à la forte demande de l’écosystème automobile national dont les performances ne sont plus à démontrer ».


« Le groupe compte 18 000 collaborateurs répartis sur ses différents sites. Par ailleurs, il dispose d’un centre d’ingénierie à Rabat adressant les activités de sièges et de l’électronique, employant plus de 250 ingénieurs », fait-on savoir.


Présent au Maroc depuis 2003 à travers ses usines de Rabat, Kenitra, Tanger et Meknès, Lear est aujourd'hui « l'un des plus importants employeurs au Royaume ».


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct