logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.10.2018 à 12 H 40 • Mis à jour le 24.10.2018 à 10 H 22
Par
ONCF

Accident de Bouknadel: l’excès de vitesse du train officiellement en cause

Le procureur du roi près du tribunal de première instance de Salé vient de publier les résultats de l’enquête portant sur la tragédie de Bouknadel. D’après le communiqué, la raison de l’accident est que le train roulait à 158 km/h, au lieu des 60 km/h autorisés dans le tronçon où a lieu le déraillement du TNRn°9 faisant la liaison entre les gares de Casa-Port à Kénitra.


Sur instructions royales, une enquête avait été ouverte par les autorités afin de déterminer les responsabilités dans l’accident du déraillement du train, mardi dernier, et qui avait causé 7 morts et une centaine de blessés.


Selon le même communiqué, le conducteur du train, blessé grièvement selon plusieurs sources médiatiques, sera poursuivi par le parquet sous le chef d’accusation de « homicides et blessures involontaires » tels qu’énoncés dans le code pénal, dans ses articles 432 et 433. Il risque de trois mois jusqu’à cinq ans de prison ferme, en plus d’une amende entre 250 et 1 000 dirhams.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct