logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.08.2022 à 22 H 05 • Mis à jour le 12.08.2022 à 22 H 05 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
CMI

Activité monétique: 245,5 millions d’opérations pour 200,6 MMDH au premier semestre

Monétique

Les réalisations globales de l'activité monétique au Maroc ont atteint 245,5 millions d'opérations pour un total de 200,6 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre de 2022, selon le Centre monétique interbancaire (CMI).


Cette activité, qui comprend les opérations de retrait d'espèces sur le réseau des guichets automatiques, les opérations de paiement auprès des commerçants et eMarchands, les opérations de paiement sur les guichets automatiques bancaires (GAB) et les opérations de Cash Advance, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, s'inscrit en hausse de 16 % en nombre d'opérations et de 13,2 % en montant par rapport à la même période de l'année 2021, précise le CMI dans son récent rapport.


Au Maroc, les cartes marocaines ont enregistré durant le premier semestre, en paiements et en retraits, 236,9 millions d'opérations pour un montant de 190,1 MMDH en progression de 14,2 % en nombre d’opérations et 10,4 % en montant global des opérations.


Les opérations par ces cartes se répartissent en retrait (73,8 % en part du nombre d'opérations et 88,4 % en part du montant), en paiement chez les commerçants et eMarchands (25,9 % en part du nombre d'opérations et 11,5 % en part du montant) et en paiement sur GAB (0,3 % en part du nombre d'opérations et 0,1 %, en part du montant).


Dans le détail, les opérations de retraits par cartes marocaines sur les guichets automatiques au Maroc ont totalisé, au S1-2022 quelque 174,9 millions d'opérations pour un montant de 168 MMDH, en progression de 10,5 % en nombre d’opérations et en hausse de 9,4 % en montant par rapport à la même période de l’année 2021.


Concernant les opérations de paiements par cartes marocaines auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI, elles ont atteint, durant le premier semestre, 61,3 millions d'opérations pour un montant de 21,9 MMDH, en progression de +27 % en nombre d’opérations et de +18,7 % en montant par rapport à la même période de l’année 2021.


Les paiements par cartes bancaires marocaines se répartissent, en termes de volume, selon les secteurs d'activité suivants : La grande distribution (24,2 %), Stations (10,9 %), Habillement (10,3 %), Restaurants (7,3 %), Secteur Santé (5,8 %), Meubles &  Articles Electr. (4,8 %) et Autres secteurs (36,8 %).


Pour ce qui est des opérations de paiements sur GAB par cartes marocaines pour le paiement des factures, des taxes et l'achat des recharges Télécom, elles se sont établies, à fin juin dernier, à 0,7 million d’opérations pour un montant de 144,6 millions de dirhams (MDH), en régression de 23 % en nombre d’opérations et aussi de 19,5 % en montant par rapport à la même période de l’année 2021.


Par ailleurs, les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé 8,1 millions d'opérations en devises à l’étranger ou sur des sites marchands étrangers, retraits et paiements, pour un montant global de 3,8 MMDH, en progression de +38,5 % en nombre d’opérations et de +75,2 % en montant par rapport à la même période de l’année 2021.


S'agissant des cartes étrangères, elles ont enregistré au Maroc, en paiements et en retraits, 8,6 millions d'opérations pour un montant de 10,5 MMDH avec une progression de +106,2 % en nombre d’opérations et de +112,4 % en montant.


Ces opérations se répartissent en retrait (36,4 % en part du nombre d'opérations et 43 % en part du montant), en paiement (63,1 % en part du nombre d'opérations et 56,1 % en part du montant) et en Cash Advance, retraits réalisés par débit de la carte sur TPE, (0,5 % en part du nombre d'opérations et 0,9 % en part du montant).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct