En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.09.2016 à 12 H 00 • Mis à jour le 16.09.2016 à 12 H 00
Par
Législatives 2016

Adil Benhamza, porte parole de l’Istiqlal juge l’invalidation de Kabbadj comme une « erreur gratuite »

Dans un message posté sur Facebook, le porte parole du parti de l’Istiqlal, Adil Benhamza, a qualifié la décision de l’invalidation de la candidature PJD du salafiste  Hammad Kabbadj à Marrakech de « violation de loi et de la constitution ». « C’est une consécration des erreurs gratuites ayant un contre-effet sur le processus démocratique qui a accepté auparavant des individus et courants porteurs d’idées non-démocratiques », a estimé le leader istiqlali critiquant sévèrement la décision du wali du Marrakech. Pour Benhamza, l’esprit de la transition démocratique est de « pousser les individus, les groupes et l’Etat à s’imprégner d’une culture de l’exercice démocratique et du respect des institutions et des lois ». « L’intégration des salafistes dans la vie politique est très important, et chaque mesure administrative constituant une contrainte ou un blocage de cette opération ne fera qu’enrichir le discours takfiriste et extrémiste, ce qui constituera un terrain fertile aux idées de Daech venant du Machrek » a conclu Benhamza.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @StitouImad
Revenir au direct