logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.09.2018 à 10 H 54 • Mis à jour le 25.09.2018 à 10 H 54
Par
Justice

Affaire Bouachrine: plaidoiries ajournées après la mise en cause des sextapes

Les sextapes de l'affaire du journaliste Taoufik Bouachrine, accusé de multiples viols, pourraient avoir été falsifiées, affirme la défense de l'ancien directeur de Akhbar Al Yaoum, remettant ainsi en doute leur authenticité.


Les enregistrements vidéos saisis dans le bureau du journaliste selon le parquet, avaient été soumis précédemment à une analyse du laboratoire de la Gendarmerie royale qui contredisait la mise en doute des avocats de la défense.


Des extraits de ce rapport confidentiel, comportant une dizaine de captures vidéos, dont certaines montrant des scènes suggestives, mais pour la plupart de piètre qualité, ont fuité dans la presse. Le parquet n'a pas jugé nécessaire d'ouvrir une enquête sur un leak manifestement destiné à fragiliser la défense.


En raison de la mise en doute de la défense de Bouachrine, menée entre autres par le bâtonnier Mohamed Ziane qui avait déjà attaqué ces pièces à convictions lors de visionnages à huis clos, les plaidoiries sont reportées au 1er octobre. Une décision du juge sur le retrait de ce qui est considéré comme la seule preuve matérielle à charge, hormis les témoignages des supposées victimes, est attendu dans l’intervalle.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct