logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
31.12.2018 à 13 H 06 • Mis à jour le 31.12.2018 à 13 H 13 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Affaire Imlil : le Suisse était connu des services de police

Arrêté ce samedi par les autorités marocaines, l'hispano-suisse était connu de la police genevoise pour des faits de droit commun, rapporte la Tribune de Genève. L'information annoncée par la porte-parole de la police fédérale suisse Anne-Florence Débois fait également état de crimes commis entre 2007 et 2013.


Il s'agit notamment d'infraction à la loi sur les stupéfiants, de vol, de cambriolage, de dommages à la propriété en plus d'agression et violence conjugale. Selon la presse suisse, le département fédéral des Affaires étrangères du pays a assuré faire « tout ce qui est en son pouvoir pour contribuer à la l'élucidation rapide de cette affaire ». L'ambassadeur helvétique au Maroc a interrompu ses vacances de fin d'année pour rentrer à rabat.


Pour rappel, arrêté ce samedi, un citoyen suisse d'origine espagnol a, selon le BCIJ, un lien avec l'action terroriste ayant coûté la vie à deux jeunes touristes scandinaves dans les environs de Marrakech. À ce jour, 22 personnes ont été arrêtées par les autorités marocaines, tous faisant l'apologie de l'idéologie de Daech et ayant un lien avec le crime terroriste. 15 d’entre elles ont été déferrés devant un juge d’instruction. Les 7 autres le seront dans les prochains jours, selon le parquet de Rabat.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct