En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.09.2016 à 10 H 00 • Mis à jour le 23.09.2016 à 10 H 00
Par

Affaire Paradise: Procès reporté au 13 octobre et rejet de la convocation du ministère de l’Intérieur

Le procès à l’encontre de Larbi Tadlaoui, ex-gérant de la société Atlantic Beach Paradise Resort a été reporté au 13 octobre afin de transmettre aux deux parties la traduction des documents présentés par Amendis (chargé de la gestion de la distribution d’eau, d’électricité et des égouts), comme le confie Me Mourad Faouzi, l’un des avocats du prévenu. Larbi Tadlaoui est poursuivi pour escroquerie et inexécution de contrat. Le projet qui remonte à 2007 concerne plus de 200 acheteurs, principalement des investisseurs anglais, qui ont versé des acomptes pour réserver des appartements et villas dans un village vacances près de Tanger. Hier, lors de l’audience, « le tribunal a rejeté nos demandes : l’une concernant la convocation devant le tribunal, du ministère de l’Intérieur, indique la défense de Tadlaoui, l’autre, pour la liberté provisoire de notre client », incarcéré depuis février à la prison de Tanger. Du côté de la partie civile, « un certain nombre de demandes a également été déposé pour dommages et intérêts  », a expliqué Me Faouzi.

Revenir au direct