logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.09.2022 à 21 H 30 • Mis à jour le 05.09.2022 à 21 H 30 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Sahara

Alger appelle à des « négociations directes » entre le Maroc et le Polisario

Après avoir reçu ce lundi Staffan De Mistura, envoyé spécial de l'ONU pour le Sahara occidental, l'Algérie a appelé à des « négociations directes » entre le Maroc et le Front Polisario, pour la résolution du conflit.


Dans un communiqué de la diplomatie algérienne, chapeautée par Ramtane Lamamra, celui-ci affirme avoir discuté avec l'émissaire onusien « des perspectives de consolider les efforts de l’ONU en vue d’une reprise des négociations directes entre les deux parties du conflit, le royaume du Maroc et le Front Polisario, pour parvenir à un règlement politique équitable et pérenne ».


Il ajoute avoir réitéré la position d'Alger rejetant la formule « des tables rondes », privilégiée par le Maroc, et organisées à Genève en 2019 et censées réunir le Maroc, le Polisario, l'Algérie et la Mauritanie. Pour l'Algérie, ce format est « contre-productif », affirme-t-on.


La rencontre entre De Mistura et le ministre algérien des Affaires intervient dans le cadre de la tournée du diplomatie onusien, l'ayant mené au Maroc, aux camps de Tindouf puis en Algérie. Il devra aussi se rendre les prochains jours en Mauritanie.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct