En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.01.2022 à 20 H 11 • Mis à jour le 17.01.2022 à 20 H 16
Par
Espagne

Après Felipe VI, Pedro Sánchez déclare que le Maroc est un « partenaire stratégique »

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a déclaré que le Maroc est un « partenaire stratégique » avec lequel l’Espagne doit marcher « au cours des mois et des années à venir », saluant la « collaboration et coopération » entre les deux pays, rapporte l’agence EFE.


Lors d’une conférence de presse après avoir rencontré lundi le chancelier allemand, Olaf Scholz, Sánchez a souligné qu’ils n’avaient pas eu l’occasion d’aborder la situation au Maroc et dans l’ancienne colonie espagnole du Sahara occidental lors de cette réunion.


A cet égard, le président du gouvernement s’est limité à dire qu’il s’associe aux paroles prononcées ce lundi par le roi Felipe VI, qui lors d’une réception pour le corps diplomatique à laquelle n’a pas assisté l’ambassadrice du royaume à Madrid rappelée pour consultations depuis mai dernier, a encouragé le Maroc à « marcher ensemble » avec l’Espagne pour « commencer à concrétiser la nouvelle relation » sur des « piliers plus forts et plus solides » et avec la volonté de « trouver des solutions aux problèmes qui concernent » les deux pays.


« L’Espagne considère le Maroc comme un partenaire stratégique avec lequel nous devons marcher ensemble au cours des mois et des années à venir. De ce point de vue, nous apprécions la collaboration et la coopération stratégique que nous avons avec le Maroc », a commenté Sánchez.


L’Espagne maintient sa position selon laquelle le conflit au Sahara occidental doit être résolu par le dialogue entre Rabat et le Front Polisario, après que l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, a reconnu la souveraineté marocaine sur l’ancienne colonie espagnole.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct