logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.05.2022 à 11 H 17 • Mis à jour le 03.05.2022 à 11 H 30
Par
Cybersurveillance

Après Sanchez et Robles, Gonzalez Laya aussi victime de Pegasus

Les téléphones de plusieurs membres du gouvernement espagnol et hauts fonctionnaires ont été infectés par un programme malveillant selon le Centre national de cryptologie espagnol (CCN), notamment Arancha Gonzalez Laya, ancienne ministre des Affaires étrangères, apprend-on d’ El Pais qui cite des sources gouvernementales.


Ce lundi, Madrid annonçait que les téléphones mobiles du Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, et de la ministre de la Défense Margarita Robles avaient été piratés par le logiciel-espion. Le nom de Gonzalez Laya n’a été dévoilé que ce mardi par la presse ibérique. L’entité ou la partie à l’origine de l’intrusion n’a toujours pas été précisée ni identifiée.


En réaction à ces informations, le ministre de la Présidence Felix Bolanos n’a pas voulu ou confirmer, dans une interview accordée à la radio Cadenas SER. Interrogé sur le fait si Madrid suspectait le Maroc, il a précisé : « je ne pense pas pouvoir parler d’un pays, d’une institution ou d’autres éléments. Nous n’avons aucune information dans ce sens », a-t-il commenté, tout en soulignant qu’il ne mentionne que des faits vérifiés. Pour les révélations d’El Pais, il a affirmé qu’elles sont « conjoncturelles ».


La société israélienne NSO, qui fabrique le logiciel Pegasus, a répondu par ailleurs qu’elle ignorait « les informations liées à cette affaire de mauvais usage présumé  » de son produit. « La position de NSO sur ces questions est que l’utilisation de cyber-outils pour surveiller les politiciens, les dissidents, les militants ou les journalistes est un grave abus de la technologie et va à l’encontre de l’utilisation prévue de ces outils critiques », a déclaré un porte-parole de NSO.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct