S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.12.2021 à 11 H 05 • Mis à jour le 17.12.2021 à 11 H 05 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Naval

Armement : Navantia dément la suspension du contrat passé avec le Maroc

Des sources du constructeur naval Navantia ont assuré auprès du site espagnol Infodefensa.com que le contrat passé entre le constructeur naval et le Maroc, se « poursuit comme convenu », rapporte le média ibérique ce vendredi.


L'information fait ainsi écho à celle rapportée par le média ibérique La Voz Digital, qui annonçait la semaine passée que le Maroc aurait suspendu « pour le moment » l’accord conclu avec l'entreprise publique espagnole « en attendant la reprise des relations diplomatiques » entre les deux pays.


Le contrat passé entre Navantia et le royaume prévoit la construction d’un patrouilleur de la classe Avante 1800 pour 130 millions d’euros, qui doit être livré par le constructeur naval à la Marine royale marocaine au terme de trois ans et demi de travaux.


Le constructeur naval a assuré auprès de Infodefensa.com que « les travaux d'ingénierie se poursuivent actuellement sans heurts et que des appels d'offres ont également été approuvés pour l'achat de matériel dans les phases et les délais établis ».


Selon la même source, le patrouilleur « commencera à être construit l'année prochaine » au chantier naval de San Fernando de Cadix, pour l’instant occupé par un programme de construction d'un navire corvette pour l'Arabie Saoudite. Le projet de patrouilleur marocain bénéficiera également de « toute la chaîne de production et des procédés mis en œuvre pour la construction du navire saoudien corvette ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct