En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.04.2017 à 19 H 14 • Mis à jour le 13.04.2017 à 19 H 14
Par
Ultra Trail

Au Marathon des Sables, il y a Rachid El Morabity, puis les autres

Rachid El Morabity a remporté, mercredi soir, sa troisième victoire au Marathon des Sables, à l’issue de la 4ème et plus longue étape, courue sur une distance de 86,2 km, entre Nord El Maharch et Jebel El Mraier. Quoique l’étape qu’on surnommait traditionnellement “La Longue” , en raison de sa distance, est toujours redoutée par les concurrents, l’enfant de sable, qui avait déjà remporté les deuxième et troisièmes étapes, a su très bien profiter de l’écart qu’il avait creusé avec ses poursuivants immédiats et de son mental d’acier pour être maître de ses décisions et gérer la course selon sa propre stratégie. “J’ai profité comme il faut des 10 minutes d’écart que j’avais avec mes poursuivants, chose qui m’a permis d’aborder l’étape avec une certaine confiance et confort” , a précisé El Morabity.

Effectivement, le quadruple vainqueur et triple tenant du titre a, comme il sait le faire, bien négocié le début de l’étape, laissant les autres athlètes prendre l’initiative, tout en gardant un œil vigilant sur poursuivants. Ensuite, il est monté petit à petit en puissance pour, finalement, rejoindre l’arrivée en première position et faire un grand pas vers un cinquième titre, le quatrième consécutif.

“Je suis satisfait de la manière avec laquelle j’ai géré cette course, rude et difficile sur tous les niveaux (… )” , s’est-il félicité, ajoutant qu’il est très bien placé pour remporter le titre de cette année.

Au classement de l’étape, Rachid El Morabity, qui a bouclé l’étape en 08h16min14sec, a devancé le Britannique Thomas Evans (8 :27.46) et son frère cadet Mohamed El Morabity (8:28.33).

Côté dames, l’athlète française de 47 ans, Nathalie Mauclair a, cette fois-ci, eu le dernier mot face à la Suédoise Elisabet Barnes.

Mauclair a devancé pour la première fois la Suédoise Elisabet Barnes (09:41.16). La Brésilienne Fernanda Maciel a complété le podium (10:00.58), alors que la Marocaine Aziza Raji a terminé à la 6ème position en 12:00.13.

Cette course a, également, été marquée par plusieurs abandons, dont celui de Abdelkader El Mouaziz, auteur de deux victoires au Marathon de Londres et une à New York.

Le Marathon des sables, dont la 32ème édition se déroule au sud marocain du 07 au 17 avril, sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, est le 1er Raid désertique au monde et 4è étape de l’Ultra-Trail World Tour.

C’est un rendez-vous incontournable dans le monde de la course à pied, non seulement en tant que compétition sportive, mais également du fait qu’il constitue un plaidoyer pour la protection de l’environnement.

Cette édition connaît la participation de quelque 1 100 coureurs, dont 233 femmes, issus d’une cinquantaine de pays. Outre le Maroc, il s’agit notamment de la France, la Grande Bretagne, l’Espagne, le Portugal, le Japon, la Chine et de la Nouvelle-Zélande.

Par
Revenir au direct