logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.12.2022 à 12 H 36 • Mis à jour le 08.12.2022 à 12 H 36 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Union africaine

Bannissement des armes légères : le Maroc prêt à partager son expérience avec les pays africains

Le Maroc est disposé à partager son expérience dans le domaine de lutte contre la possession illicite d’armes légères et de petit calibre (ALPC) avec les autres pays africains frères, a réaffirmé l’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume auprès de l’Union africaine (UA) et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi.


Arrouchi qui intervenait sur le « Désarmement et contrôle des armes en Afrique » lors du 9ème séminaire de haut niveau sur la Paix et la Sécurité en Afrique, qui se tient du 7 au 9 décembre à Oran en Algérie, a mis en avant les efforts consentis par les différents départements nationaux concernés dans la mise en œuvre de la feuille de route de l’UA, des mesures pratiques pour faire taire les armes en Afrique à l’horizon 2030.


Tout en rappelant l’adhésion du Maroc aux instruments internationaux en matière de désarmement et contrôle d’armes, Arrouchi a fait savoir que le Royaume s’est engagé dans la modernisation de son arsenal juridique national relatif aux matériels de défense et de sécurité, armes et munitions.


S’agissant de la coopération avec l'UA et les pays africains, le Maroc interagit activement dans le cadre du projet africain de « faire taire les armes », persuadé qu'il constitue un véritable cadre stratégique pour la stabilité et le développement du continent, a souligné le diplomate marocain.


Arrouchi a rappelé à cet égard que la stratégie du Maroc de lutte contre le terrorisme repose sur une approche sécuritaire multidimensionnelle et proactive, dont l'axe le plus important est la prévention dans le strict respect de l'Etat de droit et des principes des droits de l'Homme.


Arrouchi conduit la délégation marocaine à ce séminaire qui porte sur le « désarmement et contrôle des armes légères et de petit calibre illicites : Faire taire les armes en Afrique », « Réponses Africaines aux menaces émergentes pour la paix et la sécurité sur le Continent - S'attaquer au fléau du Terrorisme et de l'Extrémisme violent en Afrique », « Imposition et application de sanctions par les organisations internationales et partenaires sur les États membres de l'UA » et « Le CPS de l'UA et l'A3 : une meilleure coordination pour renforcer la voix de l'Afrique au sein du Conseil de sécurité de l'ONU »

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct