logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.11.2022 à 23 H 34 • Mis à jour le 05.11.2022 à 23 H 34 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Parlement

Bensaid présente le programme d’action de son département pour 2023

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid a présenté, vendredi à Rabat, le bilan de son département pour l'année en cours, ainsi que le programme d'action au titre de l'exercice 2023.


Lors de sa présentation du budget sectoriel de ce Département au titre de l'exercice 2023 devant la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des Représentants, Bensaid a affirmé que le plan d'action 2023 repose sur l'élaboration d'une stratégie culturelle nationale, l’achèvement des projets culturels figurant dans les accords signés devant le Roi Mohammed VI, et la protection et la valorisation du patrimoine culturel national matériel et immatériel, ainsi que le développement et l'accompagnement des industries culturelles et créatives.


Il s'agit aussi du renforcement des infrastructures culturelles dans les différents coins du Royaume, de la digitalisation et la modernisation de l'action culturelle, ainsi que la promotion de la protection sociale des artistes, outre le développement de programmes de partenariat culturel et l'amélioration de l'offre culturelle destinée à l'étranger.


Il a fait savoir, à cet égard, que le ministère s'attèlera à achever les projets royaux qui ont nécessité une enveloppe de 190 millions de dirhams (MDH), mettre en œuvre les chantiers et projets culturels nouveaux ou en cours, et continuer à soutenir les festivals et manifestations culturelles.


Le ministère s'emploiera également à renforcer la coopération culturelle bilatérale et multilatérale et avec diverses organisations régionales et internationales, et à participer à des manifestations axées sur la diversité culturelle africaine et organisées en Afrique, ainsi qu'à organiser des événements pour célébrer le patrimoine culturel judéo-marocain.


Sur le plan législatif et réglementaire, Bensaid a indiqué qu'un certain nombre de textes législatifs et réglementaires sont en cours d'examen et d'approbation, notamment un projet de loi portant sur la protection, la préservation et la valorisation du patrimoine culturel matériel et immatériel, un projet de décret portant création et organisation de l'Institut national supérieur de la musique et de l'art chorégraphique, et un projet de décret portant réorganisation de l'Institut national de l'archéologie et du patrimoine, ainsi qu'un projet de loi portant création et organisation d'une institution dédiée aux artistes et créateurs marocains.


S'agissant du bilan du Département pour de l'année en cours, Bensaid a souligné que les actions du ministère ont porté principalement sur la préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel, le soutien au livre et à la lecture publique, en plus de l'encouragement de la créativité artistique et l'accompagnement des créateurs.


En outre, le ministère de tutelle s'est penché au renforcement des infrastructures culturelles, à la modernisation de l'administration, la consolidation de la gouvernance et la digitalisation, ainsi que la promotion de la diplomatie culturelle.


Concernant le secteur de la communication, le responsable gouvernemental a relevé que son Département s'est efforcé de soutenir la production médiatique nationale, de promouvoir les institutions de presse et leur modèle économique, ainsi que de renforcer le soutien dédié à la presse papier et digitale.


Dans ce volet, le ministère entend aussi soutenir la presse régionale en vue d’accompagner le chantier de la régionalisation avancée, renforcer l’audiovisuel public national et garantir une pratique médiatique libre et respectueuse de la pluralité, a-t-il assuré.


Pour ce qui est de la MAP, le ministre a mis l'accent sur l'amélioration des performances de l'agence ainsi que le renforcement de son positionnement à l’échelle régionale et internationale, notant que l'actualité des régions a franchi le seuil de 30 % des dépêches produites, de même pour l’actualité culturelle qui a augmenté pour atteindre 10 % de la production.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct