logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.10.2022 à 10 H 53 • Mis à jour le 27.10.2022 à 10 H 53 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et
Football

CAN 2025: la CAF ouvre les candidatures, le Maroc et l’Algérie dans les starting blocks

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé ce mercredi, la réouverture du processus d'appel d'offres pour l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies 2025 (CAN 2025).


Le président de la CAF Patrice Motsepe avait annoncé le retrait à la Guinée de l'organisation de la CAN 2025, expliquant « qu'en l'état actuel, les infrastructures et les équipements ne sont pas adaptés ou prêts pour que la CAF puisse accueillir la CAN en 2025 en Guinée ».


Au lendemain de cette décision, le Maroc a annoncé sa candidature pour l'organisation de la CAN 2025. Quelques heures après, l'Algérie s'est également portée candidate pour la tenue de la compétition.


Les Associations membres ont reçu une invitation à manifester leur intérêt à accueillir la compétition, ainsi que les détails du processus de sélection du ou des pays hôtes, a indiqué la CAF sur son site web, fixant la date limite de soumission du formulaire de déclaration d'intérêt au 11 novembre.


Le 16 novembre est la date limite pour l'envoi par la CAF des documents de candidature aux associations membres ayant manifesté leur intérêt, a ajouté la même source.


Les associations membres auront jusqu'au 16 décembre pour soumettre l'offre finale, qui comprend tous les documents de candidature et d'organisation (accord d'organisation, accord avec les villes hôtes, garanties gouvernementales), a poursuivi la CAF, notant que les visites d'inspection auront lieu entre le 05 et le 25 janvier 2023.


Le pays hôte sera désigné le 10 février 2023 par le Comité exécutif de la CAF, a conclu la même source.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct