En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
31.07.2020 à 20 H 24 • Mis à jour le 31.07.2020 à 22 H 22
Par
Covid-19

Chapardages en série à l’hôpital de campagne de Benslimane

De sources présentes à  l’hôpital de campagne de Benslimane, une des structures destinées à traiter les cas de contamination au Covid-19,  des vols de matériels et des dégradations y ont été commis.


« Des pommeaux de douche, des robinets, des draps et des couvre-lits ont commencé à disparaître mystérieusement de l’hôpital de campagne de Benslimane », ont-il témoigné, ajoutant que des fouilles systématiques des effets personnels des patients guéris et quittant l’hôpital ont permis de déterminer l’origine du problème et l’endiguer.


Les cas actifs de Covid-19 sont regroupés, depuis la mi-juin, au sein de deux structures sanitaires spécialisées, localisées respectivement à Benslimane et Ben Guérir.  Une décision qui avait été prise afin de « libérer les hôpitaux à travers le Royaume et pouvoir y soigner les autres types de maladies ».


Les Forces Armées Royales avaient mis en place un hôpital militaire de campagne Covid-19 à Benslimane. La structure en question est en capacité d’accueillir jusqu’à 360 malades, dont 40 lits dédiés aux soins intensifs et 20 lits aux cas admis en réanimation.

Revenir au direct