S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.11.2023 à 17 H 48 • Mis à jour le 30.11.2023 à 17 H 50 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Bourse

Cosumar: sortie de Wilmar réalisée au prix de 210 DH par action, décroisement dans Wilmaco reporté

MAMDA, MCMA, CIMR, RCAR, le groupe Sucden (opérateur sucrier français) et d’autres investisseurs marocains ont procédé ce 30 novembre à l’acquisition en bourse de l’intégralité de la participation du groupe Wilmar dans Cosumar, représentant 30,05 % du capital de la société comme suit : MAMDA à hauteur de 5,21 %, MCMA à hauteur de 6,14 %, CIMR à hauteur de 3 %, RCAR à hauteur de 2,92 % et le groupe Sucden à hauteur de 10 % (via deux entités, « Sucres et Denrées » et « Sucden Maroc »), rapporte un communiqué de Cosumar, confirmant les informations révélées plus tôt dans la journée par Le Desk.


Ces transactions ont été réalisées sur le marché de bloc sur la base d’un prix de 210 dirhams par action, à l’issue de la levée de l’ensemble des conditions suspensives auxquelles elles étaient soumises (notamment l’obtention des autorisations réglementaires usuelles, dont l’autorisation du Conseil de la Concurrence).


Cosumar prend acte de la démission des membres de son Conseil d’Administration qui représentaient Wilmar. De nouveaux membres du Conseil d’Administration de Cosumar seront prochainement nommés, et les compositions des divers comités du Conseil seront ajustées en conséquence.


La cession par Cosumar de l’intégralité de sa participation dans la société Durrah au profit du groupe Wilmar sera réalisée quant à elle dès la levée des conditions suspensives y afférentes, dont la satisfaction doit intervenir le 31 janvier 2024 au plus tard.


Par ailleurs, Cosumar et le groupe Wilmar sont convenus de reporter la cession par Cosumar de l’intégralité de sa participation dans la société Wilmaco au profit du groupe Wilmar à une date ultérieure.


« Au-delà de son importance sur le plan économique et social, cette opération revêt un caractère stratégique en ce qu’elle vise à préserver la valeur ajoutée à l’échelle nationale, sécuriser la chaîne d’approvisionnement de la filière sucrière et renforcer la stratégie de développement au Maroc et à l’international dans ce domaine, contribuant ainsi à la protection de la souveraineté alimentaire du Royaume », commente le sucrier marocain dans son communiqué.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct