En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.03.2019 à 10 H 41 • Mis à jour le 10.03.2019 à 11 H 49
Par
Aviation

Crash d’un Boeing 737 d’Ethiopian Airlines: aucun survivant

Un Boeing 737 assurant la liaison entre Addis Abeba, la capitale de l’Éthiopie, et Nairobi, celle du Kenya, s’est écrasé quelques minutes après le décollage. L’appareil, un Boeing 737 Max de la compagnie Ethiopian Airlines, livré depuis quatre mois et qui assurait un vol régulier, transportait 149 passagers et 8 membres d’équipage. Selon les médias publics éthiopiens, il n’y a pas de survivants. Les 157 personnes à bord de l’avion ont péri dans l’accident, a rapporté le média d’État Fana Broadcasting Corporate, citant la compagnie aérienne.


L’avion a quitté la piste d’envol à 8h38, heure locale (6h38, heure française). La compagnie dit avoir « perdu le contact » à 8h44, soit six minutes plus tard. L’aéronef se serait écrasé dans le secteur de Bishoftu, ou Debre Zeit, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est d’Addis.


La courbe du site Flightradar semble beaucoup plus au nord que la zone indiquée par la compagnie. Mais le site suédois qui suit les avions en temps réel dit manquer de relais dans la zone, n’a plus trace de l’avion trois minutes après son décollage, à 8 600 pieds d’altitude. Une chose est sure : la vitesse de l’avion était particulièrement instable.


Selon le Premier ministre éthiopien, des morts sont à déplorer. Abiy Ahmed a indiqué dans un tweet « vouloir exprimer ses profondes condoléances aux familles de ceux qui ont perdu leurs proches bien aimés sur le vol régulier d’un Boeing 737 d’Ethiopian Airlines à destination de Nairobi, au Kenya, ce matin ».

 

Fin octobre, le même modèle de Boeing s’était écrasé en Indonésie peu après avoir quitté l’aéroport de Jakarta. 189 personnes avaient péri. Les premières conclusions de l’enquête avaient montré qu’un capteur défaillant aurait provoqué la chute brutale de l’appareil une dizaine de minutes après le décollage.


L’avion d’Ethiopian airlines avait fait son premier vol commercial le 17 novembre.

Revenir au direct