En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.12.2021 à 15 H 06 • Mis à jour le 08.12.2021 à 15 H 06
Par
Diplomatie

Cybersécurité : le Maroc et le Royaume-Uni souhaitent approfondir leur collaboration

Dans le cadre de la 3ème édition du dialogue stratégique entre le Maroc et le Royaume-Uni, tenu ce mercredi à Londres, les deux pays ont fait part de leur ambition d’approfondir leur dialogue et leur collaboration dans le domaine “de plus en plus important”  de la cybersécurité.


Dans un communiqué conjoint, publié à l’issue du dialogue stratégique et relayé par MAP, les deux pays ont convenu de participer de manière constructive aux efforts visant à élaborer une nouvelle convention internationale sur la cybercriminalité afin de veiller à ce qu’elle soit inclusive, axée sur les résultats et qu’elle protège les droits de l’homme.


Liz Truss, secrétaire d’État britannique aux Affaires étrangères et son homologue marocain Nasser Bourita ont réaffirmé leur soutien à un cyber-espace libre, ouvert, pacifique et sûr.


Le ministère de l’Intérieur du Royaume-Uni et la Direction générale de la sécurité des systèmes d’information (DGSSI) du Maroc achèveront leur travail novateur sur un projet commun de cyber-analyse intégrée, qui fournira un ensemble de mesures d’aide au renforcement des capacités en matière de cybersécurité stratégique, explique le communiqué.


Le Maroc est le premier pays avec lequel le Royaume-Uni et ses partenaires, à savoir l’Union internationale des télécommunications et l’Université d’Oxford, ont établi une telle relation, relève le document.


Dans la continuité de ces efforts, les deux pays ont annoncé l’ouverture prochaine d’un nouveau centre d’excellence en cybersécurité pour l’Afrique au Maroc, fruit d’un partenariat entre des entreprises et des universités britanniques et marocaines.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct