En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.08.2018 à 15 H 12 • Mis à jour le 04.08.2018 à 15 H 12
Par et
Terrorisme

Dati milite à l’UE pour qu’Europol livre des données sécuritaires à Rabat

La députée européenne, Rachida Dati a appelé la Commission européenne à entamer instamment le processus de négociations en vue de la signature d’un accord de coopération en matière d’échange de données entre le Maroc et l’Office européen de Police (Europol).


« Le Maroc est un partenaire stratégique et essentiel de l’Union européenne dans la prévention de la radicalisation et dans la lutte contre le terrorisme. Il a déployé d’importantes mesures pour assurer sa sécurité nationale et il œuvre également à l’échelle internationale pour éradiquer le terrorisme et garantir la stabilité au Maghreb et dans le monde », a souligné Dati dans une question adressée à la Commission européenne lui demandant de communiquer le calendrier prévisionnel et l’état des négociations en cours entre l’Union européenne et le Maroc au sujet de cet accord avec Europol.


Dati, qui rappelle que « de nombreux groupes terroristes ont ainsi été démantelés par les services de renseignement marocains », estime qu’il est « indispensable qu’Europol et le Maroc coopèrent étroitement dans ces domaines, notamment par des échanges de données, y compris à caractère personnel, lors d’enquêtes terroristes transfrontières ».

 

Lors de sa dernière session plénière de juillet à Strasbourg, le Parlement européen, rappelle-t-on, avait adopté une résolution dans laquelle il recommande à l’Union européenne de signer un accord avec le Maroc sur l’échange de données à caractère personnel.


Cette résolution autorise l’UE à ouvrir des négociations avec le Royaume en vue de renforcer la coopération en matière de prévention et de lute contre le terrorisme et la criminalité organisée et de mieux relever les défis liés aux migrations.

Revenir au direct