logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.11.2022 à 07 H 52 • Mis à jour le 12.11.2022 à 07 H 52 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Énergie

Décarbonation: Masen lance le projet Solheatair avec l’appui de la Wallonie

Le coup d'envoi du projet Solheatair a été donné, jeudi à Rabat, en présence de la directrice générale déléguée de la Moroccan Agency for Sustainable Energy (Masen), Fatima Hamdouch, et du ministre-président de Wallonie, Elio Di Rupo, en visite dans le Royaume.


Associant des acteurs belges et marocains dans le but de réduire les émissions de CO2 et tendre vers la neutralité carbone des entreprises industrielles, le projet Solheatair, qui s'inscrit dans le cadre de l’ambition de la Belgique et du Maroc de jouer un rôle de premier plan dans le développement des énergies renouvelables, entrainera dans son sillage tout un écosystème de PME et de centres de recherche wallons et marocains actifs dans le domaine, indique Masen dans un communiqué.


Soutenu financièrement par le gouvernement wallon dans le cadre d’un appel à projets lancé par le Pôle de compétitivité MecaTech, qui accompagne les entreprises technologiques wallonnes dans l’élaboration de leurs projets d’innovation, porteurs de développement économique, ce projet, dont le démonstrateur sera accueilli au niveau de la plateforme de démonstration de Masen au cœur du complexe solaire Noor Ouarzazate, offre également une solution renouvelable intégrée pour la production, le stockage et la valorisation de chaleur produite par des sources d’énergies renouvelables.


Cette énergie thermique à haute température peut ensuite être utilisée dans des processus industriels, dont la production de ciment et d’acier, ou convertie en électricité pour réduire les émissions de CO2, précise la même source, soulignant que la réduction des émissions de CO2 en général, et des secteurs de l’industrie et des transports en particulier, constitue l’un des enjeux majeurs de ce siècle, parce qu'ils rejettent plus de 30 milliards de tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année.


Ce projet est le fruit d'une collaboration entre John Cockerill Renewables, qui a mené plusieurs développements pour présenter les solutions les plus adaptées pour décarboner ces secteurs, Prayon, Masen, acteur de référence du secteur des énergies renouvelables au Maroc et en Afrique en matière d’accompagnement et de promotion des technologies innovantes visant la réduction des émissions CO2, l’INSMA, l’UMONS et B-Sens.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti
Revenir au direct