logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.07.2022 à 13 H 30 • Mis à jour le 21.07.2022 à 13 H 30
Par
Migration

Depuis début 2022, près d’un millier de migrants sont morts en tentant d’atteindre l’Espagne

Le collectif espagnol Caminando Fronteras a publié un rapport dans lequel il met en évidence le « processus de normalisation de la mort dans le transit migratoire, à la fois dans le récit du contrôle des frontières et dans les pratiques et politiques migratoires », apprend-on de sources médiatiques espagnoles.

 

Dans ce sens, l'ONG a déclaré, ce mercredi, qu’au cours des six premiers mois de 2022, « chaque jour, environ cinq migrants ont perdu leur vie en tentant de traverser l’ Océan Atlantique vers l'Espagne, et au moins 978 migrants sont morts ou ont disparu en essayant d'atteindre l'Espagne par la mer », fait savoir l’agence de presse française AFP.


« Le nombre de décès est inférieur à la moitié des 2 087 décès enregistrés au cours du premier semestre de 2021 », a déclaré le collectif, attribuant cette baisse au « renforcement du Maroc de sa répression des passages de migrants, depuis la fin des tensions diplomatiques entre le Maroc et l’Espagne  ».


L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), quant à elle, a estimé le nombre de décès ou de personnes disparues à un niveau beaucoup plus bas, au nombre de 312 au premier semestre 2022, précise AFP.


Au total, 6 624 personnes sont arrivées aux Îles Canaries par la mer entre le 1er janvier et le 30 avril, soit 50 % de plus qu'au cours de la même période en 2021, a déclaré le gouvernement espagnol. Mais le nombre de migrants entrés en Espagne par la mer a chuté de 35,7 % au deuxième trimestre de 2022 par rapport au premier trimestre, a rapporté l'AFP, citant les données du ministère espagnol de l'Intérieur.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct