logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.11.2022 à 10 H 36 • Mis à jour le 16.11.2022 à 10 H 36 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Frontières

Drame de Melilla: des migrants ont été « écrasés » selon le rapport du Médiateur espagnol

Publiée ce lundi, la résolution complète du Bureau du Médiateur sur l'enquête de ce qui s'est passé au périmètre frontalier entre Melilla et Nador le 24 juin dernier,  considère que les « garanties légales nationales et internationales n'ont pas été respectées lorsque 470 personnes ont été rejetées à la frontière », apprend-on de la presse locale.


Selon le Médiateur, des personnes ont été « écrasées », des pierres ont été lancées par la Guardia Civil sur les migrants et aucune aide n'a été apportée à ceux qui avaient réussi à franchir la frontière, ce qui contredit la version donnée par le ministère de l'Intérieur.


En effet, le ministère de l'Intérieur espagnol avait assuré à des journalistes le 7 novembre dernier, qu'« il n' ya pas eu de morts sur le territoire espagnol ». Une déclaration intervenue suite au documentaire de la BBC qui contredit également la version officielle « montrant au moins un mort sur le sol de l'entrée du poste frontière » séparant le Maroc de l'enclave espagnole.


Le drame de Melilla « mérite une enquête approfondie », a souligné ce mardi le procureur général de l'État en Espagne, Álvaro García Ortiz, ajoutant qu' « il est possible », dans le cadre du développement de la procédure menée par le ministère public, qu’ « un certain type d'apport de preuves » soit nécessaire.


Il a par ailleurs indiqué avoir eu accès au rapport du Médiateur et que l’enquête est en cours, le temps de rassembler les preuves jugées pertinentes « pour se faire une idée des faits et pour clore les aspects qui peuvent avoir une ou plusieurs explications ».


Le procureur général de l'Etat a ensuite précisé qu'ils sont en phase «  d'analyse du matériel dont nous disposons et de demande d'autres procédures si cette analyse nous oblige à compléter quelque chose de spécifique ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct