En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.03.2021 à 14 H 32 • Mis à jour le 03.03.2021 à 14 H 32
Par
Cotation

Emmerson Plc veut migrer vers l’AIM après sa levée de fonds pour sa mine de Khemisset

Après une levée de 5,5 millions de livres sterling en placements d’actions, la société minière britannique Emmerson Plc qui étudie la possibilité d’augmenter la production envisagée pour son projet de potasse de Khemisset, a fait savoir à ses actionnaires son intention de déplacer sa cotation du marché principal de Londres (London Stock Exchange- LSE) où elle avait été réadmise en 2018 vers l’AIM, affirmant que « l’AIM est plus adapté à la taille et à sa stratégie ».


L’AIM est un marché non réglementé mais régulé. Géré par le LSE, celui-ci a été créé afin d’accueillir des PME. Ces dernières peuvent accéder à ce marché soit via un placement privé (PP) soit en faisant appel public à l’épargne (APE). Dans les deux cas l’autorité de marché anglaise (Financial Services Authority) n’est jamais impliquée. En effet, seul le Nominated Advisor (Nomad) est garant du processus.


L’assemblée générale des actionnaires prévue pour le 25 mars devrait statuer sur cette migration qui aurait lieu, en cas de feu vert, le 26 avril.


Le 9 février dernier, Emmerson Plc, obtenait le permis d’exploitation minier, de la part des autorités marocaines pour son usine de potasse à Khemisset, évaluée à 400 millions de dollars.


Cette mine dont l’exploitation devrait démarrer d’ici fin 2021 pourrait produire selon l’agence Reuters, jusqu’à 735 000 tonnes de chlorure de potassium et un million de tonnes de sel de déglaçage par an, l’équivalent de 63 millions de dollars en taxes par an pour le Maroc.

Par
Revenir au direct