En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.11.2020 à 10 H 29 • Mis à jour le 02.11.2020 à 10 H 30
Par
France-Maroc

Expulsion de radicalisés. Darmanin: « les choses se passent bien avec le gouvernement » marocain

Ce 2 novembre, le ministère de l’Intérieur français Gérald Darmanin était au micro de la radio RMC, afin de discuter des différentes décisions prises par son département en France. L’occasion a été d’aborder le dossier des expulsions d’étrangers en situation irrégulière mais aussi de personnes soupçonnées de radicalisation et qui n’ont toutefois pas été condamnées.


Sans préciser le pays, le ministre français a affirmé, qu’en un mois, son pays a procédé à l’expulsion de seize personnes en raison de leur radicalisation. Le responsable a ajouté : « suite à mon voyage au Maroc, les choses se passent bien avec le gouvernement ». Récemment, des échanges ont eu lieu entre les deux chefs de l’État au téléphone, précise-t-il, allusion faite à Mohammed VI et à Emmanuel Macron.


Pour rappel, le 18 octobre, peu de temps après la visite du ministère de l’Intérieur français au Maroc, des sources médiatiques françaises précisaient que 231 étrangers fichés pour radicalisation à caractère terroriste allaient être expulsés. Parmi ces personnes et avec l’accord de Rabat, neuf Marocains sont concernés.



Par
Revenir au direct