logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.11.2022 à 15 H 09 • Mis à jour le 24.11.2022 à 15 H 09 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Coopération

Feuille de route: le Maroc et l’Espagne sont « complètement satisfaits » (Bourita)

En marge du 7ème Forum régional de l'Union pour la Méditerranée, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s'est entretenu, ce jeudi à Barcelone, avec son homologue espagnol, José Manuel Albares, apprend-on d'un communiqué du ministère des Affaires étrangères.


À l'issue de cet entretien bilatéral, Nasser Bourita, a affirmé que le Maroc et l’Espagne sont « complètement satisfaits » de la mise en œuvre de la feuille de route bilatérale, mise en place en avril dernier, à l'occasion de la visite au Maroc du Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, à l’invitation du roi Mohammed VI.


« Aujourd'hui, nous avons évoqué la mise en œuvre de la feuille de route bilatérale et nous avons exprimé notre satisfaction complète quant à la mise en œuvre de toutes ses dispositions et de l'ensemble des engagements », a poursuivi Bourita.


Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères a indiqué que cette nouvelle réunion, reflète « la coordination très étroite et la relation forte que nos deux pays partagent ». « Nous sommes dans une nouvelle phase de notre relation et nous sommes très heureux de continuer à travailler dans l'ensemble des secteurs : coopération économique, dialogue politique, lutte contre l’immigration illégale, terrorisme, sécurité régionale, ainsi que les moyens de développer la dimension culturelle et la coopération sécuritaire », a-t-il détaillé.


Dans le même sillage, il a fait remarquer que la prochaine Réunion de Haut Niveau prévue pour le début de l'année prochaine « offrira l'occasion de constater que nous avons mis en œuvre l'ensemble des éléments de la feuille de route, mais aussi de nous mettre d'accord sur de nouveaux éléments plus ambitieux de notre relation bilatérale ».


S'agissant de la coopération bilatérale en matière migratoire, Bourita a souligné que les deux pays ont « donné l'exemple d'une coopération fructueuse » en matière de lutte contre la migration illégale.


« Notre coopération est l'unique succes story de la coopération dans la lutte contre la migration illégale dans la région méditerranéenne », a relevé le ministre, assurant que Rabat et Madrid mènent cette coopération « en tant que deux pays responsables, prenant en considération une approche ferme en matière migratoire, en développant la migration légale, en protégeant les migrants et en luttant contre les réseaux de passeurs ».


Selon le ministre, « cette coopération a beaucoup apporté non seulement à la sécurité du Maroc et de l'Espagne, mais de l'ensemble de la région », précisant que « ce modèle doit être renforcé et promu ».


Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères espagnol a souligné que « nous sommes très satisfaits de cette nouvelle étape et de cette dynamique qui marque les relations bilatérales, ainsi que de la réalisation de la feuille de route ».


«  Tous les groupes de travail se réunissent de manière permanente et ces réunions portent leurs fruits », a fait observer le chef de la diplomatie espagnole, précisant que l’'immigration irrégulière en provenance d'Afrique a été réduite de 20 % et les échanges commerciaux bilatéraux ont augmenté de 30 %, les exportations espagnoles atteignant 7 milliards d'euros depuis le début de l'année.


Cette réunion, la septième entre les deux ministres, a été l’occasion pour «  continuer à avancer sur la feuille de route hispano-marocaine, qui se réalise point par point », a relevé Albares, faisant noter que les deux pays continuent de croiser les agendas, afin que la Réunion de Haut Niveau (RAN) puisse se tenir dans les plus brefs délais.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct