logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.11.2022 à 20 H 26 • Mis à jour le 14.11.2022 à 20 H 26 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Production

Fruits rouges: les agriculteurs espagnols inquiets de la concurrence marocaine

Les agriculteurs espagnols ont exprimé leur inquiétude face à une concurrence grandissante du Maroc, quant à la production de fruits rouges, déplorant une concurrence déloyale, apprend-on ce lundi de médias spécialisés.


Les prix se sont effondrés et il ne reste que des quantités très limitées de myrtilles espagnoles disponibles sur le marché, ce qui pousse les producteurs à s’adonner à des récoltes extra-précoces, fait-on savoir


« Nous sommes très inquiets pour la campagne de myrtilles », a déclaré Rafael Dominguez, directeur de Freshuelva, l’association des producteurs et des commerçants de fraises de la région. « Le marché est saturé par l'offre depuis environ deux semaines et les prix sont tombés à des niveaux bas. Cela s'est produit l'année dernière et s’accentue cette année. Le Maroc augmente ses volumes d'exportation de framboises et de myrtilles et les vend à des prix très agressifs. Nous ne pouvons pas entrer dans une guerre des prix avec ce pays car nous ne pourrions pas la gagner en raison de la différence des coûts de production et, surtout, des coûts de la main-d'œuvre », a-t-il poursuivi.


Cette déclaration intervient dans un contexte où Agroberries, la société chilienne spécialisée dans la production, le conditionnement et la distribution de fruits rouges, vient d'annoncer le lancement de ses activités au Maroc. La société a d'ailleurs fait savoir que ses exploitations agricoles au Maroc soutiendront sa plateforme de commercialisation européenne qui est en pleine croissance.


Pour rappel, les agriculteurs et éleveurs espagnols avaient déjà dénoncé une concurrence déloyale contre le Maroc notamment pour l’exportation de viande de volaille vers les pays de l’Union européenne.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct