En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.06.2021 à 21 H 52 • Mis à jour le 02.06.2021 à 09 H 56
Par
Polisario

Brahim Ghali a été rapatrié en Algérie à bord d’un avion sanitaire privé français

Le chef du Polisario avait quitté l'hôpital mardi soir où il était admis depuis le 18 avril et s'est rendu, selon nos sources, en ambulance, à l'aéroport de Noáin, à six kilomètres de Pampelune, pour prendre un vol de retour vers Alger à bord d’un avion civil affrété par la diplomatie algérienne auprès d’une compagnie privée française

Dans la nuit de mardi à mercredi 2 juin, Brahim Ghali a rallié l’Algérie après 44 jours de soins à l’hôpital de San Pedro de Logroño dans le nord de l’Espagne. La décision du juge du tribunal national Santiago Pedraz de ne pas imposer de mesures conservatoires après avoir recueilli sa déclaration en tant que prévenu a ouvert la porte à son retour en Algérie, dont le ministère des Affaires étrangères dit avoir informé le Maroc.


Pourtant, parmi les arguments ayant servi à sa prise de décision, le magistrat espagnol avait indiqué avoir la certitude que Ghali n’allait pas se défausser et qu’il avait pris soin de lui demander son adresse et son numéro de téléphone en Espagne.


L’avion du chef du Polisario, précédé plus tôt dans la journée par une tentative d’exfiltration avortée orchestrée par l’Algérie , a été autorisé par le ministère de l’Intérieur espagnol à opérer et a décollé à 1 h 30 (locale) de l’aéroport de Pampelune à destination de l’aéroport Houari Boumediene d’Alger.


Ghali avait quitté l’hôpital mardi soir où il était admis depuis le 18 avril et s’est rendu, selon nos sources, en ambulance, à l’aéroport de Noáin, à six kilomètres de Pampelune, pour prendre un vol de retour vers Alger (vol spécial ARL915) à bord d’un Hawker Beechcraft 1000 civil (immatriculé F-HMED) affrété par la diplomatie algérienne auprès d’Airlec Air Espace, une compagnie privée française spécialisée dans le transport sanitaire basée à Bordeaux.


Pour l’anecdote, en novembre 2020, le président algérien Abdelmadjid Tebboune, testé positif au Covid-19, avait été évacué à bord du même appareil médicalisé vers l’aéroport Konrad-Adenauer de Cologne-Bonn, en Allemagne, pour y être pris en charge médicalement.


L’avion peut embarquer des équipements médicaux de pointe, et notamment des respirateurs, indispensables pour la prise en charge des patients atteints de Covid-19.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct