logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
29.10.2021 à 17 H 24 • Mis à jour le 29.10.2021 à 18 H 09
Par
Exploration

Gisement d’Anchois : Chariot Oil & Gas a trouvé un futur acheteur pour le gaz de Larache

Chariot Oil &  Gas, société britannique spécialisée dans l’exploration gazière, a annoncé avoir trouvé un acheteur pour la future production de gaz du gisement offshore d’Anchois, situé au large de Larache. Dans un communiqué publié jeudi, la compagnie explique avoir signé un protocole d’accord avec un « groupe énergétique international de premier plan », tout en gardant secrète l’identité de l’acheteur.


Le protocole d’accord sur la vente de gaz prévoit la livraison d’un volume journalier de près de 40 millions de pieds cubes de gaz, pour une durée maximale de 20 ans. En plus de la promesse d’achat, le communiqué de Chariot indique qu’un cadre a également été défini pour établir un partenariat de longue durée entre les deux parties.


« Je suis très heureux d’annoncer ce protocole d’accord sur la vente de gaz, ainsi que le partenariat  », Adonis Pouroulis, président par intérim de Chariot Oil and Gas. « Avec les récents prix internationaux élevés du gaz, cet accord démontre clairement qu’il existe une demande significative pour soutenir le développement du gaz d’Anchois. Il permettra d’accélérer le développement de ce projet gazier créateur de valeur, pour le bénéfice de toutes les parties prenantes ».


Le communiqué précise que les parties feront progresser les discussions en vue de signer des accords finaux pour la mise en œuvre du développement gazier d’Anchois, avec une « décision d’investissement finale ciblée en 2022 et une première livraison de gaz en 2024  ».


Récemment, Chariot Oil and Gas avait signé un contrat avec la société de forage offshore Stena Drilling pour utiliser sa plateforme de forage Stena Don pour le puits d’appréciation du gaz d’Anchois. Selon les mots de la compagnie britannique, l’objectif de ce programme de forage est de « débloquer le développement des sables découverts en confirmant les volumes de ressources en gaz, la qualité du réservoir et la productivité du puits, de fournir un futur puits de production pour le développement du champ, et potentiellement d’approfondir le puits en risquer des sables potentiels dans le but d’établir une base de ressources plus large pour une croissance à long terme  ». Les opérations de forage devraient commencer en décembre 2021 et devraient durer jusqu’à environ 40 jours.


Selon Chariot, l’exploration gazière du gisement d’Anchois consiste à la mise en place de « puits de production sous-marins reliés à un collecteur sous-marin, à partir duquel une conduite d’écoulement sous-marine et un ombilic relient le champ à une installation de traitement centrale à terre, où le gaz est traité puis livré au gazoduc Maghreb-Europe via une conduite de gaz à terre  ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct