En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.12.2020 à 10 H 34 • Mis à jour le 28.12.2020 à 10 H 35
Par
Maroc-Israël

Hassan Nasrallah appelle à dénoncer plus vigoureusement la position du PJD

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a accordé une interview fleuve à la chaîne libanaise Al-Mayadeen, diffusée ce dimanche. Il y revient sur les récents développements politiques et géostratégiques dans les mondes arabe et musulman, l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani à la demande du président américain sortant Donald Trump en janvier dernier, et s’est attardé sur les accords de normalisation avec Israël conclus par certains pays arabes, dont le Maroc.


Selon lui, ces accords de normalisation signifient que « le temps de l’hypocrisie est révolue, les masques tombés et la vérité sur ces régimes dévoilée ». Nasrallah estime également que « l’Iran n’est qu’une excuse pour ces régimes arabes ayant normalisé, pour qui la cause palestinienne est un fardeau ».


Le chef de l’organisation chiite libanaise s’est aussi exprimé sur la collaboration du parti de la Justice et du développement (PJD) dans le rétablissement des relations diplomatiques entre le Royaume et l’Etat d’Israël. « Pour moi, en tant qu’islamiste ayant un référent islamiste, je considère que la position du PJD au Maroc est plus douloureuse et plus dangereuse », a t-il déclaré, ajoutant qu’il faut « la dénoncer de manière encore plus vigoureuse ». Et de surenchérir : « ce qui se passe n’exprime pas la volonté des peuples ».

Par
Revenir au direct