En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.01.2017 à 20 H 45 • Mis à jour le 10.01.2017 à 20 H 45
Par
Santé publique

Hémodialyse: un référé de Jettou à l’adresse de Louardi

Après son rapport alarmant sur les stocks de sécurité, notamment des produits pétroliers, la Cour des comptes vient d’adresser un référé au ministère de la Santé concernant l’attribution des marchés d’hémodialyse octroyés par les délégations du département de Houcine Louardi. Les magistrats pointent de multiples « défaillances » et « dysfonctionnements »  : inexistence de concurrence dans ces marchés, un même prestataire s’adjuge les contrats annuels avec les délégations étant l’unique soumissionnaire aux appels d’offres. Une carence préjudiciable étant donné que « ce mode de contractualisation comporte des risques, aussi bien au niveau des prix qu’au niveau de la qualité des prestations », souligne le rapport. Une situation qui exclut toute « économie dans la gestion du service public en question », souligne la Cour des comptes qui rappelle en parallèle que « ce monopole de fait (…) n’est pas pour améliorer leur qualité ». L’exécution des marchés est tout aussi pointée du doigt : absence d’audits, de rapports d’achèvement, de rapports médicaux ou encore de contrôles des factures présentées par le prestataire avant leurs paiements. A ce titre, la Cour a relevé que les bénéficiaires finaux des soins facturés sont souvent des personnes fictives ou décédées.

Revenir au direct