En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.01.2021 à 13 H 48 • Mis à jour le 04.01.2021 à 13 H 48
Par
Fake News

La ministre espagnole des Affaires étrangères dément le transfert de la base navale américaine de Rota au Maroc

La ministre des Affaires étrangères espagnole Arancha González Laya, a assuré ce lundi que la base navale américaine de Rota « n’est pas en danger » après que de nombreux médias marocains et espagnols ont relayé des allégations d’El Espanol concernant son éventuel transfert au Maroc.


Selon le ministre, « il n’y a aucune raison de craindre » pour son avenir. Ainsi, dans une interview à Canal Sur Radio, la cheffe de la diplomatie espagnole a souligné que « les relations entre les Etats-Unis et l’Espagne par rapport à Rota et Morón (base aérienne, ndlr) sont très étroites et dans une grande harmonie ».

 

Sur cette fake news lancée depuis juillet dernier par El Espanol, Le Desk avait auparavant obtenu deux démentis catégoriques  des autorités américaines :


« Les États-Unis n’ont reçu aucune offre du Maroc pour déplacer les actifs de l’US Navy de Rota à Ksar Sghir. Les rapports selon lesquels l’accord de la marine américaine avec Rota expirera bientôt sont inexacts », avait précisé au Desk, Jerome Sherman, porte-parole de l’ambassade américaine à Rabat.


Le Bureau des affaires publiques au Pentagone avait par ailleurs affirmé au Desk par la voix du Commandant de la Navy, Jessica L. McNulty, porte-parole du Pentagone pour le Moyen-Orient, l’Asie centrale et l’Afrique, dépendante du Bureau du secrétaire à la Défense, que « le ministère de la Défense ne dispose d’aucune information de nature à étayer ces assertions, ni au sujet des autres questions soulevées » en rapport avec les allégations du site El Espanol.

Par
Revenir au direct