En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.03.2021 à 07 H 10 • Mis à jour le 25.03.2021 à 07 H 13
Par
Prison

Le détenu Abdelkader Belliraj transféré de la prison de Meknès vers celle de Marrakech

L’épouse de Abdelkader Belliraj a annoncé sur son profil Facebook, ce 24 mars, le transfert du détenu de la prison de Toulal 2 de Meknès à celle d’El Oudaya à Marrakech. Rachida Hatti, qui déclare que « c’est une bonne nouvelle en soi »,  précise que son époux est « en bonne forme et se dit dans de meilleures conditions actuellement à Marrakech », ajoutant espérer sa libération après treize années d’incarcération.


Belliraj, connu pour avoir été condamné à perpétuité dans le cadre d’un des plus célèbres procès antiterroristes du Maroc. En janvier 2020, l’ONG Human Rights Watch avait dénoncé se placement en isolement à la prison de Meknès, affirmant par ailleurs que « le procès collectif dont il était partie était entaché de graves violations des droits des accusés », précise-t-on.


En isolement, Abdelkader Belliraj y était depuis près de trois ans à l’époque. Une lettre avait été adressée par HRW à la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme le 12 novembr 2019, afin de demander des éclaircissements sur le régime d’isolement appliqué à Belliraj.


Détenteur également de la nationalité belge, Abdelkader Belliraj avait été arrêté en février 2008 puis condamné pour son implication dans un réseau terroriste. La Belgique continue de demander son extradition, alors que le Maroc refuse en raison de la nationalité marocaine du détenu.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct