logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.11.2022 à 11 H 12 • Mis à jour le 26.11.2022 à 11 H 12 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Etude

Le HCP chiffre à 2,85 MMDH les violences physiques et sexuelles faites aux femmes

Les violences physiques et sexuelles à l'encontre des femmes coûteraient quelque 2,85 milliards de dirhams (MMDH), selon le Haut Commissariat au Plan (HCP).


Dans sa récente note intitulée « Coût économique de la violence à l'encontre des filles et des femmes : Dépenses et perte de revenus des ménages », basée sur les données fournies par l’enquête nationale sur la violence à l’égard des femmes et des hommes réalisée en 2019 par le HCP avec l’appui de l’ONU FEMME au Maroc, le HCP indique que « parmi l'ensemble des femmes victimes de la violence physique et/ou sexuelle au cours des 12 mois précédant l'enquête tous contextes confondus, 22,8 % ont dû supporter, elles ou leurs familles, des coûts directs ou indirects de la violence. Le coût global de la violence est estimé à 2,85 MMDH ».


En rapportant ce coût au nombre total des victimes, le coût moyen est de l’ordre de 957 dirhams (DH) par victime, fait savoir la même source, ajoutant que la part du milieu urbain dans le coût économique global de la violence est de 72 % (2,05 MMDH), celle du milieu rural est de 28 % (792 millions de dirhams -MDH).


Le coût moyen supporté par les victimes citadines (1 000 DH par victime) est plus élevé que celui des victimes rurales (862 DH par victime), poursuit le HCP, notant que les coûts directs constituent la majeure partie du coût économique global avec une part de 82 % (2,33 MMDH) contre seulement 18 % pour les coûts indirects (517 MDH). L’espace conjugal s’accapare, à lui seul, plus des deux tiers du coût global de la violence avec une part de 70 % (un coût global de 1,98 MMDH), suivi des lieux publics avec 16 % (448 MDH) et du contexte familial avec 13 % (366 MDH).


S’agissant des formes de violence, près de 85 % du coût global concerne la violence physique (2,4 MMDH) et 15,3 % la violence sexuelle (436 MDH).


Le HCP souligne par ailleurs que le coût économique de la violence représente, une lourde charge aussi bien pour la société, à travers son système de santé, ses services de soutien social, son système judiciaire, ses budgets alloués à l'élaboration de politiques ou de plans d'action pour lutter contre la violence à l'égard des femmes et la perte de la production économique que pour les individus et les ménages à travers leurs dépenses pour accéder aux différents services, la perte de revenus en raison de l’arrêt du travail et l’arrêt de la prise en charge des travaux domestiques non rémunéré.


Lire aussi : Crimes de « moralité » : les Marocaines prises en étau entre violences et loi phallocrate

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct