En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.06.2017 à 17 H 35 • Mis à jour le 27.06.2017 à 17 H 37
Par
Sahara

« Le Maroc vu du ciel » : l’ACAT demande à son tour un rectificatif à France 2

Le 22 juin, France 2 a diffusé le documentaire Le Maroc vu du ciel, réalisé par Yann Arthus Bertrand et commenté par Ali Baddou. Le succès a été au rendez-vous : près de 3 millions de téléspectateurs ont pu admirer ses images époustouflantes.


Mais le film promotionnel a suscité une levée de boucliers de la part des soutiens du Polisario. Après Pierre Galand, membre du parti socialiste belge et président de la « Coordination européenne des comités de soutien au peuple sahraoui », c’est au tour de l’ACAT, l’ONG chrétienne de défense des droits de l’homme qui soutient ardemment par ailleurs les accusés du procès Gdim Izik, de monter au créneau pour demander « la publication d’un rectificatif par France 2, Yann Arthus Bertrand et Ali Baddou ».


 

Dans un communiqué parvenu au Desk ce mardi 27 juin, l’association critique le commentaire du documentaire qui « présente le Sahara occidental comme une province marocaine, alors qu’il est reconnu par l’ONU comme un territoire non-autonome (…) ».

– 


« Cette perspective sur la géographie marocaine est loin d’être innocente » a déclaré Hélène Legeay, responsable Maghreb/Moyen-Orient à l’ACAT, accusant le documentaire de « contribuer à la désinformation du public français ». L’ACAT regrette dans ce sens que Ali Baddou « fait une seule fois référence au fait que le Sahara occidental n’est pas une province du Maroc », en indiquant que « le Maroc attend que sa souveraineté sur le Sahara soit entériné par l’ONU. »

Revenir au direct