En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.06.2017 à 00 H 41 • Mis à jour le 24.06.2017 à 01 H 07
Par
Documentaire

« Le Maroc vu du ciel », critiqué par des partisans du Polisario

Pierre Galand, membre du parti socialiste belge et président de la « Coordination européenne des comités de soutien au peuple sahraoui » a réagi à la diffusion jeudi 22 juin au soir sur France 2, du documentaire Le Maroc vu du ciel, réalisé par Yann-Arthus Bertrand et commenté par Ali Baddou.



Le film qui a réalisé une audience de 2.7 millions téléspectateurs, consacre une séquence à Laâyoune et Dakhla les citant en exemple de développement, « là où des tomates naissent du désert » et « la baie de tous les possibles ».



« Une tentative de faire passer le Sahara occidental pour un territoire marocain », s’insurge Galand, exprimant ainsi sa « totale réprobation », dans une lettre adressée à Gora Patel, médiateur de France Télévisions et relayée par l’agence officielle algérienne APS. La requête exige un droit de réponse à l’antenne et sur le site internet de la chaine, tout en reconnaissant la beauté de ses images.


L’organisation pro-Polisario accuse le réalisateur et sa voix off qui l’a co-écrit, de « complicité dans un film de propagande », faisant abondamment référence à la bataille judiciaire menée par le Polisario et ses partisans auprès des instances européennes, notamment l’avis formulé par la Cour de justice européenne (CJUE) qui exclut le territoire contesté des accords conclus par le Maroc et l’UE.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu