En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.05.2022 à 16 H 36 • Mis à jour le 03.05.2022 à 17 H 24
Par
Exportations

Le ministre brésilien de l’agriculture attendu au Maroc pour négocier plus d’engrais d’OCP

Le ministre brésilien de l’Agriculture, Marco Montes, se rendra au Maroc, en Jordanie et en Égypte dès ce jeudi, afin de discuter de l’augmentation des importations d’engrais en provenance de ces pays, apprend-on de l’agence de presse Reuters.


Cette tournée qui durera entre 8 et 10 jours « est un pèlerinage que nous appelons la diplomatie des engrais », a déclaré Montes lundi, ajoutant que des représentants du secteur privé se joindront à lui lors de ces visites, « nous allons ouvrir des portes ».


Alors que les besoins en engrais du Brésil dépendent à 85 % des importations, notamment en provenance de Russie et de Biélorussie, le gouvernement américain a exprimé son mécontentement envers le président brésilien Jair Bolsonaro, après qu’il se soit rendu en Russie en février dernier, en pleine invasion de Moscou en Ukraine.


Selon des informations rapportées par BBC News Brazil, une délégation de haut niveau du Département d’État américain s’est rendue la semaine dernière au Brésil, pour une longue série de pourparlers avec leurs homologues brésiliens. Au menu des discussions, un plan d’action proposé par Washington pour que le Brésil puisse réduire ses échanges commerciaux avec les Russes et se rapprocher des États-Unis, fait-on savoir.


Pour rappel, comme nous le rapportions en mars dernier, l’OCP renforçait sa coopération avec le Brésil, afin de subvenir à ses besoins en engrais, en marge du conflit russo-ukrainien. Le Maroc demeure le troisième fournisseur d’engrais du pays d’Amérique latine, après la Russie et la Biélorussie, tous les deux impliqués dans la guerre avec l’Ukraine.


Le groupe OCP et la société publique spécialisée dans l’agronomie Empraba, avaient par ailleurs renforcé leur partenariat à la Recherche, Développement et Innovation (RD&I) en janvier dernier.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct