S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.12.2023 à 23 H 10 • Mis à jour le 07.12.2023 à 23 H 10 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Aéronautique

Le motoriste d’avions américain Pratt & Whitney acquiert un terrain à MidParc pour son usine marocaine

Une cérémonie de signature du contrat d’acquisition du terrain et construction de la nouvelle usine du motoriste d’avions américain Pratt &  Whitney Maroc dans la zone MidParc a eu lieu, ce 7 décembre 2023, au siège de ce ministère à Rabat, en présence de Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce et d’Isabelle Vallois, ambassadrice du Canada au Maroc.


Avec un investissement estimé à 715 millions de dirhams, Pratt &  Whitney Maroc sera basée à la zone Midparc de Casablanca, elle produira des pièces usinées statiques et structurales détaillées pour différents modèles de moteurs d’avions et permettra la création de 200 à 250 emplois lorsque l’usine atteindra sa pleine capacité à l’horizon 2030.


Ce projet industriel considéré comme locomotive de l’écosystème moteur permettra   la mise en place d’un écosystème axé sur la croissance et le développement de fournisseurs locaux et ouvrira de grands horizons au développement d’activités innovantes, hautement technologiques à impact certain tant sur le plan économique que social, estime le ministère.


Pour rappel, le secteur aéronautique marocain compte, actuellement, à son actif des réalisations considérables : plus de 21 000 emplois hautement qualifiés, 142 entreprises actives et en expansion continue, un chiffre d’affaires de plus de deux milliards de dollars, un taux d’intégration locale en progression de plus de 40 %, marquant la montée en gamme de la plateforme aéronautique marocaine.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct