En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.09.2016 à 00 H 35 • Mis à jour le 18.09.2016 à 00 H 41
Par
Législatives 2016

Le PJD désigne Youssef Aït El Haj Lahcen, « un soldat de l’ombre », pour remplacer Hammad Kabbadj à Marrakech

Le PJD a finalement opté pour le remplacement de son candidat déchu, Hammad Kabbadj, pour la circonscription de Marrakech-Guéliz-Ennakhil, par Youssef Aït El Haj Lahcen, 52 ans, un de ses cadres locaux originaire de Zagora, fondateur de la section PJD de Marrakech et membre du secrétariat provincial du parti. Ce fonctionnaire du ministère de l’Education nationale, professeur agrégé en sciences naturelles dans un lycée de l’ancienne médina est par ailleurs syndicaliste, secrétaire régional de l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM). Se considérant comme « un soldat dévoué à la cause de son parti », Aït El Haj Lahcen a exprimé sa surprise de voir sa candidature décidée par la direction du parti, alors qu’il a toujours refusé de prendre part aux élections. « Nos référentiels nous imposent une règle : l’opinion est libre, mais la décision est obligatoire », commente un membre du parti de la lampe qui décrit l’homme comme « un militant de l’ombre et des coulisses que la conjoncture a poussé aux devants de la scène ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct