S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.06.2020 à 15 H 13 • Mis à jour le 08.06.2020 à 15 H 13 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Abus sexuels

Le prince Andrew réclamé par la justice américaine dans l’affaire Epstein

L’enquête du procureur de Manhattan avait établi, entre autres faits, que le prince Andrew avait été invité par Jeffrey Epstein au Maroc, notamment à Tanger…

Le département américain de la Justice a officiellement demandé aux autorités britanniques d'interroger le prince Andrew dans le cadre de l'enquête sur Jeffrey Epstein, a confirmé à CBS News une source proche du dossier.


La demande est faite en vertu d'un traité spécifiquement relatif aux affaires pénales.


En novembre, le prince Andrew a proposé de réfuter les allégations selon lesquelles il aurait eu des relations sexuelles avec une femme qui dit avoir été victime de la traite par Epstein, fournissant un alibi à l'une des prétendues rencontres et remettant en question l'authenticité d'une photographie bien connue qui le montre posant avec la femme. .


Le prince a catégoriquement nié avoir eu des relations sexuelles avec Virginia Roberts Giuffre, disant simplement : « Cela ne s'est pas produit. »


Il avait déjà déclaré qu'il regrettait de ne pas avoir rompu les liens avec Epstein après que le financier a plaidé coupable en 2008 d'avoir sollicité un mineur pour prostitution en Floride en vertu d'un accord qui l'obligeait à purger 13 mois de prison et à s'inscrire comme délinquant sexuel.


Il a rencontré Epstein après sa libération en Floride et est resté plusieurs jours dans son manoir de New York. Il a dit qu'il avait mis fin à son amitié avec Epstein lors de cette visite et n'avait plus eu de contact avec lui.


Après l'entretien, la famille royale a annoncé qu'Andrew se retirerait de ses fonctions publiques.


Epstein, gestionnaire de fonds spéculatifs qui comptait jadis l'ancien président Bill Clinton et le président Donald Trump parmi ses amis - est décédé en août dans une prison de Manhattan alors qu’il attendait son procès pour viols de mineurs à New York et en Floride entre 2002 et 2005.


Son décès a été déclaré comme suicide par les autorités médicales.


Epstein, le prince Andrew et Bill Clinton s’étaient rendus au Maroc. Lire à ce sujet notre enquête : Les « Lolita Express » de Jeffrey Epstein ont fait escale au Maroc.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct