logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.11.2022 à 13 H 08 • Mis à jour le 07.11.2022 à 13 H 09 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Climat

Le prince Moulay Rachid représente Mohammed VI à la COP 27

Comme nous le rapportions ce dimanche soir, c'est le prince Moulay Rachid qui représente le monarque à la Conférence de Charm el-Cheikh de 2022 sur les changements climatiques (COP27) ayant lieu en Égypte.


Le frère de Mohammed VI préside la délégation marocaine composée, outre de la princesse Lalla Hasnaa, en tant que président de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, des ministres, de gouverneurs, de parlementaires et d'hommes d'affaires.


Des membres de la délégation du Maroc sont encore attendus durant cette journée, le Boeing Royal les transportant étant actuellement en vol à destination de l'Égypte.


La COP27 commençant ce lundi, le prince Moulay Rachid a été accueilli par le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi et le secrétaire général de l'ONU, António Guterres. Après avoir posé pour une photo souvenir avec les dirigeants et Chefs d’Etat, Moulay Rachid a rejoint la salle de la conférence.


Quelque 110 dirigeants et Chefs d’Etat et de gouvernement feront des déclarations nationales sur le traitement des questions liées au changement climatique et les plans de leur pays pour revoir à la hausse leurs engagements de réduction des émissions.


Le Sommet offre l’opportunité d'examiner les moyens de mobilisation des ressources financières et des investissements en vue de faire face aux changements climatiques, en réduisant les émissions, de s'adapter à ses conséquences et de renforcer la résilience des pays.


La contribution des pays riches au financement de l’action climatique figure parmi les priorités de la COP 27. Il en est ainsi de la réalisation de la promesse de 100 milliards de dollars chaque année provenant du financement de l'adaptation, des pays développés vers les pays à faible revenu.


L’examen des effets du changement climatique en Afrique, la mise en place de visions pour faire face à ces défis à travers la science et le financement figurent également parmi les axes de cette Conférence.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct